•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les lauréats et lauréates du 48e Festival du nouveau cinéma dévoilés

Une femme portant un foulard sur la tête est assise sur un lit dans une pièce à l'allure défraîchie.

Une image tirée du film « Beanpole », qui a remporté le prix du meilleur long métrage de la compétition internationale.

Photo : Courtoisie

Radio-Canada

Le Festival du nouveau cinéma de Montréal (FNC) a annoncé samedi soir le nom des productions et artistes ayant remporté les prix remis cette année.

C’est Beanpole, du cinéaste russe Kantemir Balagov, qui s’est vu décerner le titre de meilleur long métrage de la compétition internationale. Ce prix est accompagné d’une bourse de 15 000 $ remise par Québecor.

Le film du réalisateur de 28 ans, déjà récompensé à Cannes, raconte une histoire d’amitié entre deux jeunes femmes en 1945 à Leningrad (aujourd’hui Saint-Pétersbourg), une ville dévastée par la Seconde Guerre mondiale.

Un jury a choisi The Body Remembers When the World Broke Open, de Kathleen Hepburn et Elle-Máijá Tailfeathers, comme meilleur long métrage de la compétition nationale. Une bourse de 1000 $ doit être remise à l’équipe de production, en plus de 15 000 $ en services de location d’équipement et de postproduction.

L’acteur islandais Ingvar E. Sigurðsson a reçu le prix de la meilleure interprétation de la compétition internationale pour son rôle dans le film A White, White Day réalisé par son compatriote Hlynur Pálmason.

Plus d’une quinzaine de prix ont été remis en tout par le festival dans différentes catégories. Le FNC a pris fin dimanche et doit être de retour l’année prochaine, du 7 au 18 octobre, pour une 49e année.

Cinéma

Arts