•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un minerai très rare retrouvé aux chutes Népisiguit

La mélantérite est rare au Nouveau-Brunswick et ce minerai se dissout dans l’eau.

La mélantérite.

La mélantérite est rare au Nouveau-Brunswick et ce minéral se dissout dans l’eau.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Un homme de Bathurst qui collectionne des pierres et des minéraux est tombé par hasard sur plusieurs morceaux de mélantérite près des chutes Népisiguit.

Une cinquantaine d'exemplaires de ses trouvailles ont été offertes au Musée du Nouveau-Brunswick, car ce minerai rare n’avait jamais été découvert dans la province.

C’est en mai que Jesse Chamberlain s’est rendu aux chutes Népisiguit, près de Bathurst, pour chercher des roches et des pierres pour sa collection personnelle.

Après avoir creusé environ deux pieds dans le flanc de la colline, Jesse Chamberlain raconte qu’il a trébuché sur un morceau de minerai bleu vert. Il découvre plus tard qu’il s’agit de mélantérite.

Jesse Chamberlain.

Jesse Chamberlain

Photo :  CBC

« C’est la première fois que je voyais cette couleur sortir de la terre », dit-il.

J’étais tellement surpris, que j’ai crié à ma conjointe de venir y jeter un coup d’oeil. Nous n’étions pas certains de ce que c’était, alors nous en avons apporté le plus que nous avons pu. »

Le couple a donc apporté à la maison ces petites pierres bleues, dans l’espoir d’en apprendre davantage sur leur elles. M. Chamberlain a décidé de se tourner vers la page Facebook occupée par des géologues néo-brunswickois pour trouver des réponses.

Des morceaux de mélantérite.

Les chercheurs pensaient au début qu’il s’agissait d’un minerai appelé chalcanthite, à cause de sa forme et de sa couleur.

Photo :  CBC

Matt Stimson, conservateur adjoint en géologie et paléontologie au Musée du Nouveau-Brunswick, a répondu à son appel avec beaucoup d’excitation. Il leur a donc demandé d’envoyer des échantillons au musée pour qu’ils soient analysés sur place.

« Je pensais qu’il était préférable de les donner au musée afin qu’ils puissent les conserver à des fins d’études », souligne M. Chamberlain.

Matt Stimson et deux chercheurs du département de sciences à l’Université du Nouveau-Brunswick, David Lentz et Ven Reddy, se sont regroupés pour étudier ces échantillons.

Les chercheurs pensaient au début qu’il s’agissait d’un minerai appelé chalcanthite, à cause de sa forme et de sa couleur. Comme la substance mystère, la chalcanthite se dissout également dans l’eau.

Avec une inspection plus avancée de plusieurs mois, les chercheurs ont toutefois déterminé que le minerai était en fait de la mélantérite, un cousin de la chalcanthite.

La mélantérite.

La mélantérite est rare au Nouveau-Brunswick et ce minéral se dissout dans l’eau.

Photo :  CBC

Matt Stimson décrit la mélantérite comme un sulfate de fer et de cuivre qui se désintègre lorsqu’elle est en contact avec de l’eau ou un liquide.

« Vous avez plus de chances de le retrouver dans le désert qu’au Nouveau-Brunswick, où le climat est très humide et où les chances de les retrouver ne sont pas hautes », indique M. Stimson.

Avec les informations de CBC

Nouveau-Brunswick

Musée