•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Véronique Hivon appuie Alexis Brunelle-Duceppe dans Lac-Saint-Jean

Une femme devant une pancarte électorale.

Véronique Hivon a fait campagne au côté du candidat bloquiste dans Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À quelques jours du scrutin, le candidat bloquiste dans Lac-Saint-Jean, Alexis Brunelle-Duceppe, a reçu un nouvel appui. La députée péquiste de Joliette, Véronique Hivon, était de passage dans la région samedi, pour inciter les électeurs de la circonscription à voter pour le fils de Gilles Duceppe.

Véronique Hivon est arrivée au bureau de campagne d'Alexis Brunelle-Duceppe vers 11h samedi matin. Après avoir échangé quelques mots avec le candidat bloquiste dans Lac-Saint-Jean, elle est allée à la rencontre des électeurs d'Alma.

Les deux ont insisté sur le lien d'amitié qui les unit.

Alexis, c'est un ami et c'est quelqu'un que je trouve très inspirant.

Véronique Hivon, députée provinciale de Joliette

« Je suis extrêmement heureux », a déclaré M. Duceppe. « Véronique, c'est avant tout une amie, mais c'est aussi un modèle sur comment faire de la politique aujourd'hui », a-t-il ajouté, en référence à celle qui est considérée comme la marraine du droit de mourir dans la dignité au Québec.

La députée de Joliette a d'ailleurs profité de son passage pour lancer quelques flèches à l'endroit du Parti conservateur. Selon elle, s'il est porté au pouvoir le 21 octobre, un gouvernement Scheer pourrait contester certains pans de la loi 52 qui encadre les soins de fin de vie au Québec.

« Je pense que c'est le temps de dire c'est assez d'amener ces questions là devant les tribunaux », a-t-elle déclaré.

Le candidat conservateur dans Lac-Saint-Jean, Jocelyn Fradette, ne s'inquiète pas outre mesure de la montée récente du Bloc québécois dans les intentions de vote dans la région. Il dit avoir hâte au scrutin du 21 octobre pour savoir quel sera le choix des électeurs de sa circonscription.

« M. Duceppe est un très bon candidat et je suis un très bon candidat, alors les gens auront à choisir. Est-ce qu'on y va avec le Bloc où l'on ne peut pas travailler au pouvoir ou les conservateurs où on a le pouvoir et on peut travailler pour l'économie de la région », de dire M. Fradette.

Les chefs du Bloc québécois et du Parti conservateur sont les seuls à être venus dans la région pour appuyer leurs candidats dans cette campagne. Les candidats libéraux ont reçu la visite de la ministre sortante des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, tandis que les néodémocrates ont été appuyés par le lieutenant québécois du NPD, Alexandre Boulerice.

Avec les informations de Thomas Laberge.

Saguenay–Lac-St-Jean

Politique fédérale