•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Moi j’vote », la bière qui veut envoyer les électeurs aux urnes

Mario Dugré rempli un verre de bière

«On parle peu de politique en restauration parce que, des fois, ça peut causer de petites ambiguïtés», dit Mario Dugré de la microbrasserie À la fut.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

À quelques heures de l’ouverture des bureaux de vote au pays, des initiatives pour inciter les électeurs à voter se multiplient. La microbrasserie À la fût de Saint-Tite fait partie d’un regroupement d’une trentaine de microbrasseries qui ont rebaptisé l’une de leurs bières « Moi j’vote », une initiative qui vise à encourager les jeunes de 18 à 38 ans à aller voter.

Le responsable de plancher de la microbrasserie, Mario Dugré, estime qu’environ 150 litres de cette bière ont déjà été vendus.

Ça apporte justement à la discussion. Avec une bière, il y a toujours matière à discuter de tout!

Mario Dugré, responsable de plancher, microbrasserie À la fût

Je pense que c’est important que les gens participent aux élections de quelconque façon, dit-il. [Il faut] que les gens aillent voter en masse.

Une ardoise

La microbrasserie À la fût de Saint-Tite a ajouté la bière «Moi j'vote» à son ardoise.

Photo : Radio-Canada

Du côté de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR), une campagne a été mise en place avec l’appui de l’Association générale des étudiants. Affiches, site web, débat, publications Facebook ont été utilisés pour inciter les jeunes qui ne se sont pas déjà prévalus de leur droit de vote à le faire lundi.

C’est la deuxième fois qu’une telle campagne est mise sur pied, après celle pour les élections provinciales de 2018.

L’université trifluvienne a accueilli un bureau de vote sur le campus du 5 au 9 octobre dernier. Selon le directeur du scrutin de Trois-Rivières, Robert Ricard, 1000 personnes ont voté à l'UQTR durant ces 5 jours du vote : 500 de la circonscription et 500 de l'extérieur.

Il n'y a pas que les jeunes qui sont ciblés. Le Groupe Maurice a lancé une vaste campagne publicitaire dans laquelle il met notamment en valeur le pouvoir décisionnel des aînés. Cependant, le groupe mentionne qu'il n'incite pas nécessairement les personnes âgées à aller voter.

Une affiche publicitaire

La campagne publicitaire du Groupe Maurice

Photo : Radio-Canada

Dans une vaste campagne publicitaire, le Groupe Maurice souhaite, entre autres, mettre en valeur le pouvoir décisionnel des aînés. Le groupe mentionne toutefois qu'il ne vise pas à inciter les personnes âgées à aller voter pour autant.

Selon Jean-François Daoust, post-doctorant en sociologie à l'Université McGill, l'enjeu principal pour encourager les électeurs à se rendre au bureau de scrutin demeure de rendre la politique intéressante.

Ce qui est le plus déterminant, c'est à quel point on est intéressés par la politique et à quel point on trouve que c'est un devoir d'aller voter, note-t-il.

Les campagnes qui incitent la population à aller voter ne sont pas régies par la loi sur les élections. Il est donc impossible de savoir qui les financent, ni de connaître les montants investis.

Selon un reportage de Pascale Langlois

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale