•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sylvain Gaudreault rencontre le comité Arrêt des rejets et émissions toxiques de Rouyn-Noranda

Le député du Parti québécois Sylvain Gaudreault, était à Rouyn-Noranda pour rencontrer le comité citoyen ARET.

Le député du Parti québécois Sylvain Gaudreault, était à Rouyn-Noranda pour rencontrer le comité citoyen ARET.

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Tanya Neveu

Le comité Arrêt des rejets et émissions toxiques (ARET) peut maintenant compter sur l’appui du député de Jonquière dans sa campagne pour réduire la présence d'arsenic à Rouyn-Noranda.

Le porte‑parole du Parti québécois en matière de santé, d'environnement, de lutte contre les changements climatiques et d'énergie, Sylvain Gaudreault, était à Rouyn-Noranda samedi après-midi.

Il a tenu à prendre le pouls du comité citoyen ARET parce qu’il se dit interpellé par le dossier de l’arsenic.

C’est de porter ce message auprès du gouvernement. C’est de s’assurer que le gouvernement fasse un suivi. Ce n’est pas tout de dire à la compagnie que je veux un plan d’action avant le 15 décembre. Il faut se donner les moyens pour que le plan d’action soit suivi et soit bien fait, mentionne le député.

La visite du député de Jonquière est bien accueillie par la co-porte-parole du comité citoyen ARET, Valérie Fournier.

On a vu l’opportunité d’aller partager notre vécu avec un porte-parole officiel dans le domaine. Ce qu’on souhaite c’est de rallier le plus de gens possible à notre cause. Une personne de plus à l’Assemblée nationale qui est sensibilisée à ce qui se passe ici et qui parle en notre nom peut certainement avoir du poids dans le dossier, croit Valérie Fournier.

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique