•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De fonctionnaire à chef cuisinier, un jeune yukonnais se démarque

Brian Ng dansla cuisine de son restaurant.

Brian Ng a quitté son travail au sein du gouvernement du Yukon pour devenir chef cuisinier, il y a moins d'un an.

Photo : George Maratos

Radio-Canada

Brian Ng, un jeune chef qui a quitté une carrière au gouvernement du Yukon pour travailler comme chef cuisinier à temps plein, poursuit un rêve avec son restaurant Wayfarer Oyster House de Whitehorse qui soulève de l'enthousiasme.

Le mois dernier, le restaurant a été inscrit sur la liste des meilleurs restaurants au pays du magazine En Route d’Air Canada et, plus récemment, le Globe and Mail a qualifié Brian Ng de l’un des prochains chefs du pays à surveiller.

« Ç'a été une grande surprise, je suis très heureux pour moi, mes partenaires et l’équipe, mais c’était inattendu », commente Brian Ng.

Le jeune homme âgé de 29 ans travaille depuis juillet à temps plein dans le restaurant qu'il a acheté il y a un peu plus d'un an avec deux partenaires.

Brian Ng dit avoir toujours su qu'il voulait devenir chef cuisinier. C'est l'émission de cuisine Iron Chef, notamment, qui a nourri sa curiosité pour la cuisine dès son jeune âge.

« Chaque fois que je pouvais quand je n'étais pas à l'école, je regardais l’émission, par curiosité », dit-il.

Il aura toutefois fallu du temps pour que Brian Ng se lance en cuisine.

« J'avais toujours voulu être chef cuisinier, mais les gens m'en dissuadaient », dit-il.

Voulant oeuvrer aux fourneaux, mais étant employé à temps plein dans un bureau, Brian Ng a décidé de mener les deux emplois, durant un temps. Après avoir partagé son temps entre bureau et fourneaux, il a finalement opté pour sa passion, à temps plein. Un choix qu'il savoure avec bonheur.

« Ç'a été formidable, un luxe de pouvoir travailler toute une journée dans la cuisine avec mon équipe fantastique et donc de pouvoir créer plus de choses et avoir une meilleure communication. »

Le jeune chef se dit heureux de la reconnaissance reçue qui l'encourage à poursuivre le travail au Wayfarer Oyster House, qui, dit-il, ne se voulait au départ qu'un petit endroit sympathique à Whitehorse.

Avec les informations de George Maratos

Grand-Nord

Consommation