•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Centre islamique de l’Outaouais convie des candidats de Gatineau à un débat électoral

L'édifice du Centre islamique de l'Outaouais, sur la rue Lois à Gatineau.

Le Centre islamique de l'Outaouais sera le théâtre d'un débat électoral samedi.

Photo : Radio-Canada / Claudine Richard

Radio-Canada

Une demi-douzaine de candidats des circonscriptions de Gatineau et de Hull–Aylmer vont croiser le fer lors d’un débat organisé par le Centre islamique de l’Outaouais (CIO), samedi soir.

Huit candidats ont accepté l’invitation du CIO. Mike Duggan, Greg Fergus, Nicolas Thibodeau, Josée Poirier Defoy et Joanie Riopel, qui se présentent respectivement pour le Parti conservateur du Canada, le Parti libéral du Canada, le Nouveau Parti démocratique (NPD), le Parti vert et le Bloc québécois dans Hull–Aylmer, étaient de la partie.

Éric Chaurette, Geneviève Nadeau et Guy Dostaler, qui briguent le poste de député de Gatineau pour le NPD, le Bloc Québécois et le Parti vert, ont aussi participé aux échanges. Le Parti populaire, lui, n’a délégué aucun candidat.

Correction :

Une version précédente de ce texte indiquait que le Parti vert et le Parti populaire « n’ont délégué aucun candidat » pour le débat.

D'après des informations fournies par un représentant du Centre islamique de l'Outaouais en mi-journée, seuls des représentants du NPD, du Bloc québécois, du Parti conservateur et du Parti libéral avaient confirmé leur présence.

Cependant, deux candidats du Parti vert - Josée Poirier Defoy, candidate dans Hull-Aylmer et Guy Dostaler, candidat dans Gatineau - ont accepté l'invitation du Centre islamique de l'Outaouais et ont participé au débat en soirée.

C'est un bon signe d'ouverture et on espère qu'ils vont réviser leur position envers la loi 21, qui est une loi qui va à l'encontre des Chartres des droits et libertés canadiennes et québécoises. C'est une loi qui n'est pas vraiment la bienvenue au Canada, pas juste au Québec, a indiqué Zied Hamida, vice-président du CIO.

La loi québécoise sur la laïcité de l’État, qui a été l’un des sujets chauds de la campagne fédérale.

Dans ce débat, Justin Trudeau s’est présenté comme le champion des minorités religieuses. Le chef libéral est le seul à affirmer qu’il n’hésiterait pas à intervenir devant les tribunaux pour protéger leurs droits.

Le conservateur Andrew Scheer et le néo-démocrate Jagmeet Singh assurent qu’ils ne vont pas intervenir dans ce dossier, alors que le bloquiste Yves-François Blanchet appuie la loi québécoise.

L’Ottawa Muslim Association, un organisme non partisan de la capitale, a lui aussi organisé une joute semblable le 13 octobre dernier, événement durant lequel l’immigration, l’environnement, l’économie et l’islamophobie ont été abordés.

Avec les informations d'Ismaël Sy

Ottawa-Gatineau

Politique fédérale