•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gertrude Bourdon serait candidate dans Jean-Talon

Gertrude Bourdon, ancienne candidate libérale dans la circonscription de Jean-Lesage

Gertrude Bourdon, candidate libérale dans la circonscription de Jean-Lesage

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'ancienne candidate vedette Gertrude Bourdon se présentera pour le Parti libéral dans la circonscription de Jean-Talon, à Québec, si l'élection partielle est déclenchée dans les prochaines semaines.

Ces informations ont d'abord été dévoilées par La Presse et confirmées par Radio-Canada.

Une élection partielle dans les prochaines semaines est le scénario le plus probable, selon ce que des sources ont confié à Radio-Canada.

Le gouvernement a l’intention de déclencher la partielle de Jean-Talon dans la semaine du 28 octobre pour un scrutin le 2 décembre.

Le parti reste ouvert à d'autres candidatures si l'élection partielle est déclenchée plus tard.

Le bras droit de Régis Labeaume, Paul-Christian Nolin, a d'ailleurs été sollicité par des libéraux en vue de l'élection partielle.

Gertrude Bourdon milite activement pour le Parti libéral du Québec depuis sa défaite électorale en octobre 2018.

L’ex-PDG du Centre hospitalier universitaire de Québec a été défaite par le solidaire Sol Zanetti dans la circonscription de Jean-Lesage, à Québec.

Avant de se présenter pour les libéraux, elle avait aussi été courtisée par la CAQ et le PQ.

Autres candidatures

L'actuelle chef de cabinet d'Éric Caire, Joëlle Boutin, sera la candidate de la Coalition avenir Québec.

La CAQ va présenter Joëlle Boutin comme candidate à l'élection partielle dans Jean-Talon

La CAQ va présenter Joëlle Boutin comme candidate à l'élection partielle dans Jean-Talon

Photo : Radio-Canada / Mathieu Potvin

Sa candidature doit être annoncée officiellement le 27 octobre.

Deux autres personnes ont manifesté de l'intérêt pour le siège laissé vacant par le départ de l'ancien ministre libéral Sébastien Proulx dans Jean-Talon.

Sylvain Barrette, un retraité de l'enseignement, a annoncé son désir de représenter le Parti québécois. Il serait pour l'instant le seul candidat en lice pour l'investiture péquiste qui aura lieu le 28 octobre prochain.

Le néonazi repenti Maxime Fiset avait fait part de son intention de briguer l'investiture de Québec solidaire (QS) en septembre, mais il a annoncé qu'il retirait sa candidature dans une publication Facebook.

Il explique qu'un épisode de dépression l'a trop fragilisé pour bien représenter les électeurs de Jean-Talon.

Avec les informations de Sébastien Bovet.

Québec

Politique provinciale