•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un spa urbain et un nouveau centre des congrès à la Place de l'Ontario?

Vue sur la Place de l'Ontario au bord de l'eau.

La Place de l’Ontario est située sur un terrain de 155 acres, ce qui en fait l’un des biens immobiliers les plus profitables au pays.

Photo : Radio-Canada / Michael Wilson

Radio-Canada

La revitalisation de la Place de l’Ontario pourrait inclure des soumissions pour un spa urbain et un centre de congrès. Toutefois, même si la période de soumission est terminée, il y a peu de détails sur ce que pourrait devenir ce lieu emblématique.

Le gouvernement de Doug Ford se prépare à choisir le soumissionnaire qui transformera la Place de l'Ontario en une destination de choix tout au long de l'année.

Nous allons redonner vie à la Place d’Ontario et, une fois de plus, en faire une destination spectaculaire qui attirera des visiteurs locaux et internationaux toute l’année, dit Derek Rowland, porte-parole de la ministre du Tourisme, de la Culture et du Sport, Lisa MacLeod, dans un communiqué.

Cela pourrait inclure des emplacements de sport et de divertissement, des espaces publics et des parcs, des installations de loisirs, ainsi que des commerces de détail, ajoute-t-il.

Le gouvernement Ford s'était dit ouvert à toutes sortes de propositions, y compris des espaces publics et commerciaux ainsi qu'un stade sportif.

Pour l'instant, les détails des soumissions sont protégés par des accords de non-divulgation.

Image aérienne de la Place de l'Ontario détaillant les différents espaces qui constituent l'endroit.

Les caractéristiques du site actuel de la Place de l’Ontario

Photo : Ministère ontarien du Tourisme, de la Culture et du Sport

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, a souligné à de nombreuses reprises son intention de réaménager l'endroit.

Il a toutefois exclut la possibilité de la construction d'un casino ou de condominiums sur la propriété située sur les rives du lac Ontario.

Le gouvernement progressiste-conservateur de Doug Ford a officiellement lancé un appel d'offres en mai dernier et les promoteurs avaient jusqu'au 3 septembre pour présenter leurs projets.

Une gamme de candidats potentiels

Il y a six mois, le développeur Ken Tanenbaum et l'urbaniste Joe Berridge du groupe Kilmer ont rendu publique une proposition de transformation pour la Place de l'Ontario et le Parc des expositions de Toronto, intitulée « OPX ».

Une carte revisitée de la Place de l'Ontario.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le groupe Kilmer a publié cette carte d'une Place de l'Ontario revisitée, il y a six mois.

Photo : The Kilmer Group

Pour des raisons de confidentialité, un porte-parole de Ken Tanenbaum a refusé de dire si la compagnie avait bel et bien présenté une offre officielle à la province.

Selon leurs documents publiés plus tôt cette année, la vision du groupe Kilmer pour la Place de l'Ontario comprend un centre de congrès élargi, un nouveau centre d'événements pour LiveNation et Maple Leaf Sports & Entertainment, un parc aquatique intérieur et extérieur, un restaurant avec vue sur le lac Ontario et une ferme urbaine, entre autres.

Leur plan de réaménagement vise également à repenser l'utilisation de la Cinésphère et des modules en incluant des programmes de divertissement et des lieux d’exposition.

Le groupe Kilmer propose aussi de déplacer le Centre des sciences de l’Ontario de son emplacement actuel à North York pour l'installer à la Place de l’Ontario.

Un spa intérieur.

Ce spa sous un dôme est un exemple de ce qui pourrait être installé à la Place de l'Ontario.

Photo : Therme Group

Une compagnie autrichienne connue pour avoir développé d’énormes spas intérieurs avec piscines intérieure et extérieure, des palmiers et des saunas, espère, pour sa part, ouvrir un « paradis tropical » à la Place de l’Ontario.

Cette société possède plusieurs spas à travers le monde, notamment un complexe de 250 000 mètres carrés situé près de Bucarest, en Roumanie, qui comprend une piscine à vagues de 560 mètres carrés, 1500 palmiers et 30 000 mètres carrés de plage de sable.

Manque de transparence dénoncé

Les inquiétudes entourant l’avenir de la Place de l’Ontario ne sont pas nouvelles.

En l'absence de tout renseignement officiel sur les soumissionnaires, les critiques croient que ce processus nuit aux intérêts du public.

Ça s'est déroulé sans aucune consultation sérieuse de la communauté, dit une membre du collectif Ontario Place For All, Cynthia Wilkey.

Cynthia Wilkey est parmi ceux qui demandent à la province de publier les propositions soumises à la province.

Le conseiller municipal torontois Joe Cressy abonde dans le même sens.

Nous avons un processus qui se déroule dans les coulisses de Doug Ford et je crains qu'un accord ne soit conclu, dit Joe Cressy.

Le porte-parole du Ministère du Tourisme, de la Culture et du Sport, Derek Rowland, a affirmé, jeudi, que la consultation publique ferait partie du processus.

Nous reconnaissons l'importance de la Place de l'Ontario pour tous les Ontariens et Ontariennes, y compris nos communautés autochtones et les principaux intervenants du secteur, et nous apprécierons leur contribution plus tard dans ce processus, a-t-il déclaré.

Avec les informations de CBC

Toronto

Politique provinciale