•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pékin évoque un « progrès substantiel » dans les négociations avec les États-Unis

Le vice-premier ministre chinois, Liu He, saluant la caméra, alors qu'il est accompagné d'un autre homme, les deux portant un complet-cravate.

Le vice-premier ministre chinois, Liu He, est le principal négociateur en vue d'un accord commercial entre la Chine et les États-Unis.

Photo : Getty Images / Andrew Caballero-Reynolds

Agence France-Presse

Pékin et Washington ont réalisé « un progrès substantiel » dans la recherche d'un accord commercial, a affirmé samedi le principal négociateur chinois dans sa première déclaration depuis ses entretiens avec le président américain, Donald Trump, la semaine dernière à Washington.

M. Trump avait annoncé le 11 octobre avoir trouvé un accord commercial partiel mais « très important » avec la Chine, après une rencontre avec Liu He, le principal négociateur chinois, aux côtés du secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, et du représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer.

La Chine et les États-Unis ont réalisé un progrès substantiel dans nombre de domaines, et ont mis en place une base importante pour un premier accord [commercial], a déclaré M. Liu, qui a le rang de vice-premier ministre, lors d'une conférence samedi à Nanchang, la capitale de la province chinoise du Jiangxi.

La Chine veut travailler avec les États-Unis pour résoudre les préoccupations principales des uns et des autres sur la base de l'égalité et du respect mutuel, selon M. Liu, cité par un réseau social, Taoran Notes, appartenant au journal officiel Economic Daily.

Lors des derniers entretiens, la Chine a accepté d'augmenter de façon substantielle ses achats agricoles aux États-Unis, tandis que M. Trump a renoncé à l'augmentation de 25 % à 30 % des tarifs douaniers sur 250 milliards de dollars d'importations chinoises aux États-Unis qui devait entrer en vigueur à la mi-octobre.

Cela ne remet toutefois pas en cause, pour le moment, les tarifs douaniers déjà augmentés ou ceux prévus pour décembre dans le cadre de la guerre commerciale que se livrent les deux pays.

Mettre un terme à l'escalade de la guerre commerciale bénéficie à la Chine, aux États-Unis, et au monde entier. C'est ce que les producteurs comme les consommateurs attendent.

Liu He, vice-premier ministre et principal négociateur chinois

M. Trump a dit espérer pouvoir signer un accord commercial avec la Chine le mois prochain en marge du sommet de l'Association des pays riverains du Pacifique au Chili.

Accords commerciaux

International