•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore plus d’initiatives vertes au Salon de la famille écoresponsable

4 bocaux en verre remplis d'aliments : noix, biscuits, carottes

Comment vivre sans produire de déchets

Photo : La Presse canadienne / CHAD HIPOLITO

Radio-Canada

Le Salon de la famille écoresponsable revient pour une deuxième année dans les locaux de Sercovie, à Sherbrooke. Fortes du succès de la première année, les deux organisatrices comptent bien offrir encore plus d’initiatives vertes aux visiteurs ce samedi et dimanche.

Le salon se tient désormais sur deux journées plutôt qu’une seule comme l’an passé. [Grâce à ça] On est capable de proposer beaucoup plus d’activités et de conférences, explique l’une des cofondatrices, Liliane Carvalho. Les activités sont également une nouveauté.

Les intéressés pourront par exemple prendre part à un atelier de cuisine pour préparer des boules d’énergie. Ce sont comme des barres tendres, mais en forme de boule, clarifie Liliane Carvalho.

On a eu beaucoup de demandes des exposants, on était complets dès le mois d’avril. On a eu une grosse sélection à faire. Tous les exposants ont les mêmes valeurs que nous. Ils ne pensent pas juste à vendre un produit [...] ils vont donner beaucoup d’information, renchérit Liliane Carvalho.

Le Salon c’est la place pour venir savoir quels gestes je peux adopter qui vont faire une différence [...] Cette année on vise encore plus à informer et je pense qu’on va avoir un impact encore plus grand.

Hélène Boissonneault, cofondatrice, Salon de la famille écoresponsable

Hélène Boissonneault animera pour sa part un atelier de discussion sur l’environnement avec les enfants. On voulait vraiment que les enfants et les parents aient leur place [...] on s’entend que les enfants sont beaucoup concernés et allumés sur l’écoresponsabilité, c’était important pour nous de les intégrer, ajoute la cofondatrice.

Deux conférences seront également proposées pendant la fin de semaine. Ces évènements affichent déjà complet.

Francis Gendron de Solutionera va venir nous parler des maisons écologiques. Dimanche matin, il y aura un déjeuner-conférence sur comment rallier notre entourage au mode de vie zéro déchet, dit Hélène Boissonneault.

Des commerçants qui ont le vent dans les voiles

L'entrepreneure Diane Beaulieu-Groleau veut enlever de la salle de bain et la cuisine le plus de matières jetables possible.

«  Du côté de la cuisine, des sacs à fruits et légumes, des couverts de plats, sacs à sandwich, sacs à congeler, sacs à fromage. On essaie d'avoir le tout pour enlever la pélicule plastique, tout ce qu'on jette tous les jours dans la poubelle », explique la fondatrice des Créations Mammy Diane.

 Avec 80 produits différents offerts dans 35 boutiques au Québec, les affaires de cette dame de Compton vont plutôt bien. Elle vend d'ailleurs 2 000 serviettes sanitaires par mois .

La visiteuse Jessica Nolin est ravie de ses trouvailles.

On a juste à penser à nos grand-mères dans le temps, elles faisaient toute ça. C'est juste de revenir à l'essentiel et recommencer à mettre un peu plus d'efforts dans nos actions chaque jour pour être plus gentil avec mère nature.

Jessica Nolin, visiteuse

Cynthia Tellier-Champagne de Saywerville possède la seule boutique au Canada qui offre de la peinture naturelle pour du maquillage ou des oeuvres d'art.

On se réapproprie des saveurs qui ont été oubliées avec l'industrialisation, les pots tout fait. Nous ce qu'on prend, c'est de la coloration pure, le pigment naturel pur et on va ajouter des liants à cela. On va fabriquer la peinture, on va faire les pastels. On va les transformer en crayons, décrit la fondatrice de Studio d'Art Shuffle.

L’événement gratuit a atteint un tel niveau de popularité que les organisatrices songent à le déménager dans un espace plus grand l'an prochain.

D'après le reportage de Jean Arel

Estrie

Environnement