•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un élève réalise son 1er touché au football, sport qu'il ne croyait jamais pouvoir jouer

Plan large de Connolly Gamble sur le terrain de football un uniforme à côté des autres joueurs de l'équipe.

Connolly Gamble (à l'extrémité gauche) est devenu le capitaine de l'équipe de football de son école le temps d'une partie le 9 octobre 2019.

Photo : Fournie par Matthew Zomer

Radio-Canada

Alors qu’il s’était fait à l’idée de ne jamais pouvoir jouer au football, un élève saskatchewanais de 14 ans a vécu ce qu'il pensait impossible grâce à l'intervention de l'entraîneur de son école et la coopération des joueurs de deux équipes.

Connolly Gamble est un passionné de football et adore les Blue Bombers de Winnipeg. L’élève de l’École Notre-Dame à Wilcox, en Saskatchewan, savait que ce sport de contact n’était pas pour lui.

Connolly est né avec une hydrocéphalie, une maladie qui provoque une accumulation de liquide dans le cerveau. Il a dû subir une intervention chirurgicale étant enfant et il lui est désormais interdit de jouer à des sports de contact.

À défaut de jouer dans l’équipe de son école, Connolly Gamble, en 9e année, a proposé son aide à l'entraîneur, Matthew Zomer.

Il aide par exemple les joueurs à remplir leur bouteille d’eau et à ramasser les équipements sportifs.

Connolly Gamble debout sur un terrain de football.

Connolly Gamble (à droite), un élève saskatchewanais en 9e année s'implique dans l'équipe de son école en l'aidant sur le terrain.

Photo : Fournie par Matthew Zomer

Il était énergique et positif et très enthousiaste à faire sa part pour soutenir l’équipe, raconte Matthew Zomer.

Un match inoubliable

Un jour, durant un match de son équipe, les Hounds de Notre-Dame, un joueur est accidentellement tombé sur Connolly Gamble qui se tenait près du terrain de jeu.

Si tu peux résister à une telle frappe, tu devrais enfiler ton uniforme, a plaisanté un joueur. Matthew Zomer a alors eu une idée pour remercier Connolly Gamble pour son dévouement.

Il a contacté l'entraîneur de l’équipe rivale, Bert Fox Bisons de Qu'Appelle, pour arranger un match dans lequel Connolly Gamble pouvait jouer.

Le 9 octobre, Connolly Gamble, qui croyait ne jamais pouvoir jouer au football, a réalisé son premier touché, provoquant des cris de joie dans les deux camps.

 Vue de dos de Connolly Gamble en uniforme courant sur le terrain de football.

Connolly Gamble a réalisé un touché à son premier match, au grand bonheur des joueurs des deux équipes.

Photo : Fournie par Matthew Zomer

Cela représente beaucoup pour moi, je m’en souviendrai toute ma vie.

Connolly Gamble

L’entraîneur des Bert Fox Bisons, Craig Geisler, avait expliqué à ses joueurs la situation de Connolly. Il estime que ses joueurs avaient une importance leçon à tirer de ce match.

Ils étaient heureux pour lui. Ils comprenaient que dans le football on est une grande famille. Quand quelqu’un a besoin d’aide dans une famille, on l’aide, déclare-t-il.

Connolly Gamble rêve de travailler dans le sport soit comme un directeur d’équipe, ou peut-être devenir photographe des Jets de Winnipeg.

C'est un être exceptionnel et il mérite tout le moment exceptionnel qu’il a vécu, lance Matthew Zomer.

Avec les information de Heidi Atter

Saskatchewan

Football scolaire