•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yves Lévesque invite les Trifluviens à voter de façon « rationnelle »

Yves Lévesque derrière un lutrin qui parle. Alain Rayes est à sa droite.

Il s’agit d’une première campagne électorale sur la scène fédérale pour Yves Lévesque.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans un dernier effort avant de mettre un terme à sa campagne électorale fédérale, le candidat conservateur dans Trois-Rivières, Yves Lévesque, a demandé aux électeurs de sa circonscription de voter pour un parti qui a des chances de former le gouvernement.

Il a lancé cet appel lors de son bilan de campagne à l’aube du scrutin de lundi prochain. Selon lui, seul un député dans un parti au pouvoir pourra faire avancer les dossiers prioritaires de la circonscription.

Seulement deux personnes peuvent arriver en première position, dit-il, faisant référence à la candidate libérale Valérie Renaud-Martin et à lui-même. Si on veut jouer pour être en quatrième position, pas de problème : votez NPD, votez Bloc.

Ce que je dis aux gens, c’est prenez un recul et dites vous une chose : “est-ce que nous on veut se positionner, régler nos dossiers à Trois-Rivières?”

Yves Lévesque, candidat conservateur dans Trois-Rivières

Parmi les dossiers prioritaires, il mentionne entre autres le développement du port et de l’aéroport de Trois-Rivières, l’aide aux victimes de la pyrrhotite et le train à grande fréquence.

Une longue carrière politique

Il s’agissait de la neuvième campagne électorale pour celui qui a fait carrière en politique municipale pendant 25 ans, mais d’une première sur la scène fédérale.

Même s’il avoue qu’il n’y a pas d’énormes différences entre les campagnes municipales et fédérales, Yves Lévesque s’est dit heureux de voir que les électeurs allaient encore à sa rencontre.

Après 25 ans de carrière politique, souvent les gens se penchent la tête et se disent : “ pas encore lui ”. Dans mon cas à moi, je pense que ma plus grande fierté c’est de voir que les gens reconnaissent le travail qui a été fait.

La campagne d’Yves Lévesque a notamment été marquée par les deux passages du chef conservateur Andrew Scheer dans la circonscription de Trois-Rivières.

Avec les informations de Sébastien St-Onge

Notre dossier Élections Canada 2019

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale