•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Unifor demande une médiation : la Saskatchewan refuse

Plan moyen de Jerry Dias en point de presse lors d'une manifestation.

Le président d’Unifor, Jerry Dias, indique que le syndicat est prêt à demander un retour au travail des grévistes si la partie patronale accepte de s'entendre pour faire appel à un médiateur.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le syndicat Unifor a demandé au gouvernement saskatchewanais d'accepter de recourir au service d'un médiateur pour permettre aux négociations pour le renouvellement des conventions collectives de milliers d’employés de sociétés d’État et d'agence gouvernementale en grève d'aboutir. Le gouvernement a refusé.

Lors d'une conférence de presse à Regina vendredi après-midi, le président d’Unifor, Jerry Dias, a dit être prêt à demander une suspension de la grève si la partie patronale accepte de s'entendre pour faire appel à un médiateur pour régler leurs différends.

Il affirme que les négociations ne bloquent que sur les questions salariales et il accuse le premier ministre Scott Moe d’entraver ces négociations.

« Il est clair que nous sommes dans une impasse et que nous ne pouvons pas arriver à une entente tant que votre gouvernement continue d’empêcher les sociétés d’État de négocier de bonne foi sur ces questions », a-t-il écrit au premier ministre dans une lettre rendue publique lors de la conférence.

En début de soirée, le PDG de la Société des investissements de la Couronne, Blair Swystun, a rejeté cette proposition de recherche d'une médiation. « La Couronne n’acceptera pas de demander une médiation. Nous croyons qu’un accord est possible en continuant de négocier de bonne foi », déclare-t-il dans un communiqué.

Plus tôt dans la journée, Unifor avait annoncé que les négociations avaient repris avec la partie patronale, mais celles-ci ont achoppé et les partis ont quitté la table des négociations.

Des grévistes manifestent avec des pancartes et des drapeaux en main.

Les membres d'Unifor ont tenu un piquet de grève vendredi devant l'édifice de SaskPower au centre-ville de Regina.

Photo : Radio-Canada

Comme ils l'ont fait précédemment à plusieurs reprises, les grévistes ont manifesté vendredi dans les rues du centre-ville de Regina, réclamant le dégel des salaires.

Environ 5000 employés de six sociétés d'État et d'une agence gouvernementale sont en grèves depuis 15 jours.

Avec les informations de Karel Houde-Hébert

Saskatchewan

Relations de travail