•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Corridor : le premier groupe francophone à lancer un album avec Sub Pop

Une photo des quatre membres du groupe montréalais Corridor.

Le groupe montréalais Corridor lance l'album « Junior ».

Photo : Bonsound / Sub Pop

Dominic Matthews

Le quatuor de rock québécois Corridor lançait vendredi un troisième album, Junior, qui ressemble davantage à un nouveau départ, propulsé par la notoriété de la mythique maison de disques américaine Sub Pop, qui a pris le groupe sous son aile.

La nouvelle avait fait grand bruit dans le milieu musical québécois en juillet dernier : Sub Pop, l’étiquette de Seattle qui a bâti sa réputation sur le succès du mouvement grunge – avec son poulain Nirvana, entre autres –, signait un premier groupe francophone en plus de 30 ans d’existence.

D'ailleurs, chanter en français, c'est naturel pour les membres du groupe, qui n’y voient surtout pas un choix politique. C’est plus facile, tout simplement, explique Jonathan Robert, guitariste et chanteur du groupe, en entrevue avec Pénélope McQuade à l’émission Pénélope. De la même manière, la langue ne semble pas avoir été un obstacle dans les démarches avec Sub Pop.

La musique parle plus que les paroles ou la langue dans laquelle on s’exprime ou on chante, croit Dominic Berthiaume, bassiste et chanteur également.

La maison de disques a remarqué les musiciens montréalais quand l’agent de tournée de ces derniers, aujourd'hui devenu leur gérant, lui a envoyé des maquettes de pièces qui allaient se retrouver sur Junior. A suivi une rencontre avec de responsables de l’étiquette après un concert à New York, puis un contrat a atterri dans la boîte de courriels du groupe.

Sur une pente ascendante

Corridor existe depuis sept ans déjà. « Chaque année, [...] on fait un petit bond, ça va tout le temps de mieux en mieux », souligne Dominic Berthiaume. Toutefois, Junior semble représenter un point tournant dans la carrière du groupe.

Après un lancement discret chez un disquaire de Montréal, vendredi, le groupe s’envolera pour deux mois de tournée internationale, entre Los Angeles et Berlin, avec quatre arrêts au Canada.

« Le fait que ce soit Sub Pop qui fasse la promotion de cet album-là, c’est sûr que ça touche plus de gens, parce qu’ils ont un vaste réseau de personnes qui les suivent depuis tellement longtemps », explique le bassiste.

Les quatre membres de Corridor, qui ont tous une vie professionnelle en dehors du groupe, ne croient pas que leur vie va changer du tout au tout pour autant.

Je ne pense pas qu’il y a quelqu'un dans le groupe qui a le goût de partir, disons 10 mois en tournée pour la prochaine année, affirme Dominic Berthiaume. Je pense que c’est bien de continuer à faire un peu de tout pour notre équilibre de vie.

Avec les informations de Catherine Richer

Musique

Arts