•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les libéraux remportent moins de sièges qu'en 2015 en Colombie-Britannique

Des gens debout et assis dans une salle, une banderole est affichée au mur en arrière.

Des militants libéraux suivent les résultats à Surrey, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada

Adrien Blanc
Timothé Matte-Bergeron

Le Parti libéral, qui formera un gouvernement minoritaire, a remporté moins de sièges en Colombie-Britannique que le Parti conservateur, contrairement aux élections générales de 2015.

Les libéraux y ont fait élire 11 députés, contre 17 pour les conservateurs. Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a remporté 11 comtés, et les verts, 2.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, conserve son siège de Burnaby-Sud, en banlieue de Vancouver, mais l’ancien député néo-démocrate Svend Robinson, qui tentait un retour en politique, a été défait par le député libéral sortant, Terry Beech, dans Burnaby-Nord–Seymour.

Un homme fait un geste devant les caméras, il est entouré d'hommes et de femmes avec des drapeaux canadiens.

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a remporté son siège de Burnaby-Sud.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

La cheffe du Parti vert, Elizabeth May, a quant à elle été réélue dans sa circonscription de Saanich-Gulf Islands, comme son collègue Paul Manly, dans Nanaimo-Ladysmith. Les verts n'ont pas réussi à ravir au NPD les autres sièges de l’île de Vancouver.

Les ministres du gouvernement libéral sortant Harjit Sajjan, Jonathan Wilkinson, Joyce Murray et Carla Qualtrough ont tous été réélus.

La candidate indépendante Jody Wilson-Raybould, dans Vancouver Granville, a remporté son pari et est réélue, devant le candidat libéral, Taleeb Noormohamed.

Les conservateurs ont réussi à arracher aux libéraux plusieurs circonscriptions de la couronne de Vancouver, dont Surrey-Sud–White Rock et Pitt Meadows-Maple Ridge. Ils ont aussi renforcé leur présence dans l'intérieur de la province, en reprenant Kelowna-Lake Country aux libéraux et Kootenay-Columbia aux néo-démocrates.

À la dissolution du Parlement, le Parti libéral (PLC) comptait 17 députés dans la province; le Nouveau parti démocratique (NPD), 12; le Parti conservateur (PCC), 8; et le Parti vert (PVC), 2.

La Colombie-Britannique comptait deux circonscriptions vacantes, Victoria et Langley-Aldergrove.

Sur les 3 633 502 électeurs inscrits en Colombie-Britannique, 689 690 électeurs ont voté par anticipation du 11 au 14 octobre, soit 19 % des électeurs inscrits.

En 2015, 70 % des Britanno-Colombiens ayant le droit de vote l’ont exercé.

Carte électorale

Tableau de bord électoral

Suivez les courses de votre choix, apprenez où sont les luttes serrées, regardez la soirée électorale en direct avec Patrice Roy

Colombie-Britannique et Yukon

Politique fédérale