•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Montréalais Chris Boucher rêve d'un troisième championnat dans la NBA

Le Montréalais Chris Boucher rêve d'un troisième championnat avec les Raptors de Toronto en autant de saisons dans la NBA.

Raphaël Guillemette

Le Montréalais Chris Boucher doit encore se pincer par moment. Lors de ses deux premières saisons dans la NBA, il a soulevé le trophée Larry O’Brien remis aux champions des séries éliminatoires malgré un maigre temps de jeu. À l’aube de sa troisième campagne, il désire contribuer davantage aux succès des Raptors de Toronto.

J’espère gagner un autre championnat, c’est sûr, rigole l’athlète de 26 ans à demi sérieux.

Un an après avoir savouré la conquête du championnat avec les Warriors de Golden State sans avoir joué la moindre minute en séries d’après-saison, l’athlète de plus de 2,10 mètres s’est à nouveau retrouvé sur la scène alors qu’on a remis le Graal du basketball aux Raptors. Cette fois, il avait pris part à deux matchs.

Les Raptors de Toronto ont en effet remporté le premier championnat de leur histoire dans la NBA en juin dernier.

À quelques jours du début de la nouvelle saison, le Montréalais se dit en pleine confiance. Il apprend tous les jours sur la réalité du métier de joueur de basketball professionnel et l’entraîneur-chef Nick Nurse compte l’aider à atteindre son plein potentiel.

Je pense que ce sera juste de faire les ajustements, réaliser que c’est notre année et qu’il y a beaucoup de travail à faire. C’est ça [l’objectif principal]. Tout le monde sait que nous sommes les champions, mais maintenant il faut mettre le travail parce que le monde va essayer [de nous prendre le titre].

Chris Boucher n’avait qu’un an et demi quand les Raptors ont disputé leur tout premier match à Toronto en 1995. Le 22 octobre contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans, il entamera la défense du titre dans un rôle plus important.

Toronto

Basketball