•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Netflix pourra diffuser son film sur les Panama Papers... pour le moment

Une femme, avec un bout de papier dans la main, est dans une rue colorée et semble chercher un endroit.

Meryl Streep dans une scène du film « The Laundromat : l’affaire des Panama Papers »

Photo : Netflix / Claudette Barius

Radio-Canada

Une juge américaine a rejeté jeudi soir une demande d’injonction visant à forcer Netflix, le géant de l’écoute en ligne, à annuler la sortie de son film The Laundromat : l’affaire des Panama Papers (The Laundromat).

Jürgen Mossack et Ramón Fonseca, deux avocats visés dans l’affaire d’évitement fiscal des Panama Papers, ont déposé une demande d’injonction mardi dernier à la cour fédérale de l’État du Connecticut, aux États-Unis.

Ces derniers estiment que le film dresse un portrait d'eux mensonger. Avec cette demande d’injonction, ils souhaitaient bloquer la sortie, ce vendredi, de The Laundromat : l’affaire des Panama Papers.

La juge Janet Bond Asterton a toutefois refusé cette demande et a d’ailleurs transféré le dossier à la cour de la Californie, puisqu’elle estime que la cour du Connecticut n’a pas la compétence légale de le traiter.

Les deux avocats ont arrêté l’an dernier les activités de leur firme, Mossack Fonseca, notamment en raison des accusations criminelles auxquelles les associés font face un peu partout sur le globe.

The Laundromat : l’affaire des Panama Papers met en vedette de grosses pointures du cinéma américain, dont Gary Oldman, Antonio Banderas et Meryl Streep.

Rappelons que le scandale des Panama Papers a été dévoilé au grand jour en 2016 lorsque le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung avait fait état d’une fuite de plusieurs millions de documents confidentiels démontrant l'utilisation de paradis fiscaux par des chefs d'État, des athlètes professionnels, des milliardaires et des narcotrafiquants.

Le journal avait obtenu les données grâce à une source confidentielle et les avait partagées avec le Consortium international des journalistes d'enquête (ICIJ) et avec ses partenaires médias, dont Radio-Canada, le Toronto Star, Le Monde, The Guardian et la BBC. Plus de 370 journalistes de 76 pays ont collaboré à cette vaste enquête surnommée Panama Papers.

Avec les informations de Variety

Justice

Arts