•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Confusion à un bureau de vote de Val-d’Or

Un bâtiment avec le logo de Place Agnico-Eagle.

Le bureau de vote par anticipation était installé à la Place Agnico-Eagle du Marché public de la Vallée-de-l'Or.

Photo : Radio-Canada / Mélanie Picard

Thomas Deshaies

Quelques électeurs du secteur Saint-Edmond à Val-d’Or ont été dirigés par Élections Canada vers un mauvais bureau de vote lors de la période de vote par anticipation. Ce cafouillage n’a toutefois pas empêché les électeurs de voter.

Mélanie Vincent et son conjoint se sont rendus, dimanche soir, au bureau de vote situé à la place du Marché public de la Vallée-de-l’Or puisque c’est ce qu’il était indiqué sur leur carte d’électeur reçu par la poste.

Notre dossier Élections Canada 2019

Une fois sur place, ils s’aperçoivent que leur nom est rayé de la liste électorale. Après discussions, le personnel leur explique que c’est parce qu’ils doivent voter dans un autre bureau de vote. La dame responsable de ce bureau-là a été une trentaine de minutes au téléphone pour pouvoir savoir où on devait aller voter, affirme Mme Vincent.

Mme Vincent et son conjoint refusent de se déplacer à un autre bureau de vote tant qu’ils n’auront pas l’assurance qu’ils pourront bel et bien voter à ce nouvel emplacement. Après discussions, ils obtiennent finalement l’autorisation de voter sur place, sans avoir à se déplacer.

Je m’en vais faire mon devoir de citoyenne puis on me fait promener comme une valise. Ça, c’est sûr que c’est vraiment désagréable. On ne s’est pas senti bien accompagné dans cette démarche-là.

Mélanie Vincent, citoyenne de Val-d’Or

Une situation qui serait aussi arrivée aux parents de Mme Vincent, qui demeurent dans le même quartier. À leur arrivée au bureau de vote de la place du marché public, ils auraient été redirigés ailleurs, pour finalement être réorientés vers le bureau initial. Ils ont fait du va-et-vient pour pouvoir aller voter par anticipation. C’est sûr que les bureaux de vote ne sont pas très loin, mais c’est un cafouillage inutile, irritant, souligne Mme Vincent.

Des erreurs humaines

Le porte-parole d’Élections Canada, Serge Fleyfel, explique que cette erreur ne concernerait qu’une dizaine d’électeurs de Val-d’Or en raison d’une nouvelle division des sections de vote lors de la présente élection. La première carte qui a été envoyée, on s’est rendu compte qu’il y avait une erreur. On les avait envoyés à un bureau de vote correspondant à l’élection précédente, explique-t-il.

Nous sommes désolés que ça se soit passé, mais la bonne nouvelle c’est que tous les électeurs ont pu voter.

Serge Fleyfel, porte-parole d’Élections Canada

Une seconde carte avec les bonnes informations aurait ensuite été envoyée aux personnes concernées. Elles ont été envoyées peut-être un peu tard et ces gens ne l’ont pas reçue, croit M. Fleyfel.

M. Fleyfel souligne cependant qu’une élection générale nécessite une logistique importante et que des erreurs peuvent survenir. Le jour des votes par anticipation, on avait 100 000 travailleurs d’élections, qui ont travaillé 14 heures par jour, pendant 4 jours. Donc, il est possible qu’il y ait des erreurs et ça, je pense que tout le monde le comprend, souligne-t-il.

Abitibi–Témiscamingue

Politique fédérale