•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un guide pour inciter les jeunes femmes noires à voter à l’élection fédérale

Anne Moreau, assise et souriante.

Anne Moreau a créé un guide pour informer les jeunes électrices noires en vue de l'élection fédérale du 21 octobre.

Photo : (source : Anne Moreau)

Mugoli Samba

Plusieurs moyens sont empruntés pour appeler la jeunesse aux urnes lors de l’élection fédérale du 21 octobre. À Ottawa, une jeune femme noire a créé un guide d’électeur pour informer les électrices noires et les encourager à voter.

Le guide (en anglais) (Nouvelle fenêtre), conçu par Anne Moreau, organisatrice communautaire âgée de 24 ans, met lumière sur la chronologie du vote noir au Canada. Il présente également des femmes noires pionnières de la scène politique comme Rosemary Brown, première femme noire élue à une assemblée législative canadienne, ou Michaëlle Jean, première femme noire au poste de gouverneure générale du Canada. Le guide résume aussi les plateformes électorales du Parti libéral, du Parti conservateur, du Nouveau Parti démocratique, du Parti vert et du Parti populaire du Canada.

Un page du livret mettant en valeur Rosemary Brown.

Le guide pour électrices noires met en valeur des pionnières de la scène politique fédérale canadienne telles que Rosemary Brown, première femme noire élue à une assemblée législative canadienne.

Photo : (source : Black girls Book Voters Edition, BEx Talk)

Le livret de 34 pages est le fruit de recherches qu’a entamées l’auteure pour contrer sa propre apathie politique, explique-t-elle. Anne Moreau voulait mettre à défi la croyance que son propre vote ne compterait pas.

Je me suis rendu compte qu’une partie de mon plaidoyer comprenait de voter et de m’assurer que mon vote soit informé dit-elle, ajoutant qu’elle voulait faire partager cette information à d’autres électrices, particulièrement sur les questions concernant les femmes noires.

La communauté noire n’étant pas monolithe, ces questions sont diverses, affirme Stephanie Allen, présidente du conseil d’administration de la société Hogan’s Alley, à Vancouver, qui ravive et préserve l'histoire de la communauté noire de Vancouver.

Mais l’élection fédérale offre tout de même l’occasion de se prononcer sur des points qui concernent de nombreuses femmes noires.

Je crois que l’un des plus importantes questions qui touchent notre communauté, c'est le logement abordable, déclare la Vancouvéroise.

Stephanie Allen, accroupie

Stephanie Allen est la présidente du conseil d'administration de la société Hogan's Alley, à Vancouver.

Photo : (source : Stephanie Allen)

Le logement est une crise majeure dans notre communauté et nous n’avons pas de stratégie nationale sur le logement qui concerne les personnes de descendance africaine, malgré le fait que nous sommes surreprésentées dans les logements abordables et les logements publics, souligne-t-elle.

Stephanie Allen fait aussi mention de l’accès aux soins de santé, de l’immigration, ou encore des changements climatiques, qui touchent les personnes noires et les communautés racisées le plus durement.

Il est très important en ce moment d’assurer que les électeurs noirs sont engagés, particulièrement les femmes noires, lors de cette élection. C’est une élection essentielle pour beaucoup de personnes, ajoute Mme Allen.

Représentation, un facteur important

Le guide fait écho auprès d'électrices à travers le pays telles que Emmanuela Droko, de Vancouver.

Je crois que ce livre peut inciter des personnes qui choisissent peut-être de ne pas voter ou de ne pas prendre part à la vie politique de cette manière, explique-t-elle, parce qu’elles finiront par se reconnaître [en ces personnes] et peut-être même que ça les poussera à aller voter.

Emmanuela Droko en gros plan.

Emmanuela Droko est une électrice à Vancouver.

Photo : (source : Emmanuela Droko)

La représentation est un facteur clé pour inciter la jeunesse à participer à la vie politique canadienne, selon cette électrice. Elle cite, entre autres, l’ancienne députée libérale Celina Caesar Chavannes comme figure inspirante en position de pouvoir politique qui veut desservir sa communauté.

L'organisme Operation Black Vote Canada travaille également à encourager les personnes noires à s'engager sur le plan politique. Selon son directeur, le manque de représentation à la Chambre des communes a un impact direct sur le choix, le contenu et l’élaboration des projets de loi.

Une femme dans la Chambre des communes à Ottawa.

Celina Caesar-Chavannes est une ancienne députée libérale dans la circonscription de Whitby, en Ontario.

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Emmanuela Droko dit espérer que les jeunes filles noires savent que tout vote est important.

Voter pour un député a un impact direct sur la politique fédérale [...] il peut apporter nos préoccupations à la Chambre des communes afin que des solutions voient le jour, affirme Mme Droko.

Colombie-Britannique et Yukon

Élections fédérales