•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Académie Sports-Arts-Études de l'Atlantique : un succès qui ne se dément pas

Le nombre d'inscription a plus que quadruplé et le nombre de disciplines a lui aussi grandement augmenté.

Lori Li Blanchard, une jambe haut dans les airs fait une pose de gymnastique rythmique.

Lori Li Blanchard est venue de Lamèque pour étudier la gymnastique rythmique avec le club Extenso et l'Académie Sports-Arts-Études

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

Radio-Canada

L’Académie Sports-Arts-Études de l’Atlantique, situé dans la région de Moncton, en est à sa deuxième année d'existence. La vitesse à laquelle a grandi l'Académie est remarquable : le nombre d'inscription a plus que quadruplé et le nombre de disciplines a lui aussi grandement augmenté. Tellement que certains étudiants viennent de loin pour y participer.

L’Académie est passé de 40 inscriptions à sa première année d’activités, à plus de 180 cette année. Le nombre de disciplines a doublé : la ringuette, le cheerleading et la gymnastique rythmique se sont ajoutés aux programmes de hockey, de golf et de danse déjà en place. 

Adrien Lemay répond aux questions du journaliste.

Adrien Lemay, directeur de l'Académie Sports-Arts-Études

Photo : Radio-Canada

Quand le club de gymnastique rythmique Extenso, à Dieppe, a appris que l’Académie voulait élargir ses horizons, la présidente du club Krista Bernard a immédiatement contacté Adrien Lemay, le directeur de l'institution, pour lui signifier son intérêt. 

Ça faisait plusieurs années qu’on voulait un programme de sport-études parce que le Québec et l’Ontario l’offraient, explique la coentraîneuse-chef du club Extenso, Brigitte Thibault. En l'absence d'un programme de sports-études, les jeunes gymnastes attendaient la fin des classes pour aller s’entraîner jusqu’à tard le soir, explique-t-elle. Elles n’avaient pas de vie sociale ou de temps pour relaxer et nous voulions leur offrir ça parce que c’est important!

Brigitte Thibault donne des instruction avec ses mains.

Brigitte Thibault est coentraineuse-chef du club Extenso à Dieppe

Photo : Radio-Canada / Guy LeBlanc

La gymnastique rythmique est en plein essor au Nouveau-Brunswick. Avec le partenariat entre Extenso et l’Académie Sports-Arts-Études, l’attrait pour les athlètes est grand. Tellement que certains viennent de loin pour y participer. La Jeune Lori Li Blanchard, de Lamèque, a même déménagé dans le sud-est de la province pour pouvoir s’entraîner avec Extenso. 

Ils m'ont demandé si je voulais venir m'entraîner avec eux et ça a grandi de là. Ma mère a dit O.K. parce qu'elle sait que j'aime ça et elle va toujours être là pour me pousser, raconte Lori Li. 

Travail d’équipe

Avec une augmentation aussi rapide des inscriptions à l’Académie, Adrien Lemay affirme que la logistique est rapidement devenue compliquée, mais que grâce à une belle collaboration avec les directions d’écoles et le District scolaire francophone Sud, tout se déroule bien depuis le mois de septembre. 

Le département des transport au niveau du district a fait beaucoup de travail pour ajuster les trajets pour permettre à ces élèves-là de se rendre sur place. Donc ç'a été un gros travail d'équipe.

M. Lemay estime que l’Académie est bien positionnée pour l'avenir. On a quadruplé nos inscriptions en un an, on peut pas quadrupler à chaque année. Il aimerait toutefois bonifier le volet « Arts » de l’Académie avec un programme de musique et d’arts de la scène. 

Le programme de l’Académie Sports-Arts-Études coûte 2000 $ par année aux parents d’enfants qui s'y inscrivent. 

Nouveau-Brunswick

Sports