•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les producteurs seront tenus de recycler plus de déchets au Nouveau-Brunswick

Du papier et du carton empilés dans un centre de tri.

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick espère que son programme mènera les grands producteurs à réduire leurs emballages (image d'archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-Luc Blanchet

Radio-Canada

Les entreprises seront en plus grande partie responsables de certains déchets qu’elles produisent, en vertu d’un nouveau programme annoncé vendredi matin par le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

Le programme de responsabilité élargie des producteurs devrait permettre de détourner des dépotoirs 60 % des emballages et des papiers imprimés, selon les estimations du gouvernement. Les programmes actuels de recyclage permettent de récupérer 30 % de ces matériaux.

Le Nouveau-Brunswick profitera de la mise en œuvre de ce programme parce qu’il augmentera les possibilités de recyclage, détournera des matières des sites d’enfouissement et obligera les grands producteurs à réduire leurs emballages, a déclaré le ministre de l’Environnement du Nouveau-Brunswick, Jeff Carr.

Des programmes similaires existent déjà dans cinq provinces, où vit environ 80 % de la population canadienne. Des programmes de responsabilité élargie existent déjà au Nouveau-Brunswick, mais ils s’appliquent seulement aux pneus, à la peinture, à l’huile, aux appareils électroniques et aux solvants.

La responsabilité élargie des producteurs est une politique environnementale qui oblige les industries à gérer la fin de vie des appareils qu’elles produisent, a expliqué le PDG de Recycle NB, Frank LeBlanc.

En plus de ses bienfaits pour l’environnement, le programme élargi permettra aux gouvernements locaux d’économiser, a précisé Wayne Sturgeon, président de l’Union des municipalités du Nouveau-Brunswick. Il permettra aux gouvernements locaux d’épargner de l’argent, sans pour autant faire augmenter les impôts des résidents.

Autre avantage : les sites d’enfouissement sanitaire se rempliront moins vite, a-t-il ajouté.

Nouveau-Brunswick

Recyclage