•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nancy Déziel : conjointe d’un chef de parti aux premières loges

Une femme debout rit alors qu'un homme assis la pointe du doigt. Un homme est aux côté de la femme.

Yves-François Blanchet et Nancy Déziel.

Photo :  Facebook / @nancy.deziel.1

Radio-Canada

Le Bloc Québécois semble avoir le vent dans les voiles ces jours-ci. Même si son chef, Yves-François Blanchet se présente dans la circonscription de Beloeil-Chambly, il réside dans la région depuis quelques années. La maison principale se trouve à Shawinigan : la conseillère municipale Nancy Déziel est son épouse.

Nancy Déziel affirme qu’une certaine frénésie s’est installée au cours des derniers jours autour du Bloc Québécois. « Les journées passent vite parce que les rendez-vous se succèdent. Ce qui fait plaisir, c’est de voir l’enthousiasme des gens. Partout où on passe, c’est fou! »

Sept personnes sont à bord d'un bateau vitré.

Nancy Déziel et Yves-François Blanchet.

Photo : Radio-Canada

Jamais je n’aurais pensé être l’épouse d’un chef de parti! Vous m’auriez dit ça l’an passé et je ne vous aurais pas cru!

Nancy Déziel

Ce que je souhaite, dit-elle, c’est de vraiment l’accompagner, le supporter. Parfois le sortir de certains moments, parce qu’être constamment dedans, ça peut être stressant, mais je pense que mon rôle c’est vraiment d’être avec lui.

La conseillère municipale confie que l’analyste politique en elle n’est jamais bien loin. Je pense que ça fait partie de moi. Lorsque je vais parler aux gens, j’essaie d’entendre ce qu’ils ont à me dire. J’analyse toujours un petit peu.

Yves-François Blanchet et Nancy Déziel serrent de mains en campagne électorale.

Yves-François Blanchet et Nancy Déziel en compagnie de la candidate pour le Bloc Québécois Louise Charbonneau.

Photo :  Facebook / @nancy.deziel.1

Faut que je retienne mes élans d'aller serrer la main en premier!

Nancy Déziel

Elle décrit son mari comme un véritable passionné par son travail. Yves-François, c’est quelqu’un qui a quand même du caractère, qui est sanguin. C’est certain qu’il doit travailler sur lui pour être en pleine maîtrise de ses émotions, ce qu’il a bien réussi durant les débats. Je pense qu’il gagne à être calme et à bien passer son message.

Je l’ai trouvé très très bon dans le débat, j’étais très fière de lui!

Nancy Déziel en parlant de son conjoint Yves-François Blanchet

Madame Déziel est consciente que dès le lendemain des élections, beaucoup de choses pourraient changer dans le quotidien du couple, mais n’est pas inquiète pour la suite des choses.

Un homme embrasse sur la joue une femme. Elle sourit.

Nancy Déziel et Yves-François Blanchet partagent leurs vies depuis sept ans.

Photo : Facebook / @nancy.deziel.1

Auparavant, il était à Radio-Canada à l’émission Les Ex, donc il était souvent à Montréal. Quand je l’ai connu, il était ministre de l’Environnement, donc souvent à Québec, alors c’est une vie qu’on a déjà menée auparavant, je suis à l’aise avec ça. J’ai une vie professionnelle bien occupée moi aussi. L’important, ce sera de se ménager des moments à deux, de se retrouver régulièrement et de garder la flamme allumée, rigole-t-elle.

Mauricie et Centre du Québec

Politique fédérale