•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comment vont les oiseaux à la suite de la tempête?

Un petit oiseau, de l'espèce des plectrophanes à ventre noir, se pose sur une fleur dans la prairie.

Le plectrophane à ventre noir est une des espèces d'oiseaux chanteurs étudiées.

Photo : U.S. Fish and Wildlife Service

Radio-Canada

Les oiseaux de la province se portent bien après le passage de la tempête hivernale dévastatrice qui a frappé le Manitoba vendredi, selon Nathalie Bays, la gestionnaire des opérations du Centre d’interprétation du Marais Oak Hammock.

À l’exception des oiseaux migrateurs comme les petites parulines qui ne sont pas encore partis, et qui ont eu de la difficulté à s’alimenter, les oiseaux réagissent bien au froid, explique Mme Bays. Ils ont un beau duvet pour les garder au chaud lorsque la température change soudainement. De plus, la tempête était de courte durée, et les oiseaux s'ajustent facilement, dit-elle.

La gestionnaire des opérations explique que les gens qui se soucient du sort des oiseaux migrateurs et qui se demandent comment les aider en cette période peuvent leur donner à manger « en mettant des graines dans leur mangeoire ou à leur portée ». Toutefois, il est important de s’assurer de ne pas mettre ces graines à proximité d’un chat. Les chats tuent des millions d’oiseaux par an, précise Mme Bays.

« Il y a des oiseaux qui se sentent moins à l’aise d’aller prendre des graines dans des mangeoires et préfèrent ramasser leurs graines à terre, dit-elle. Moi, j’avais mis des graines sur mon balcon, et j’avais au moins 6 à 7 espèces d’oiseaux pendant la tempête. »

La tempête a détruit des dizaines de milliers d’arbres à Winnipeg, selon la Ville. Mme Bays explique que ces dommages pourraient forcer certains oiseaux à changer d'habitudes au printemps prochain. S’il y a un pic-bois qui se sert du même trou depuis plusieurs années, ça va être un défi de trouver un nouveau trou qui est bon pour lui, dit-elle.

Elle ajoute que le beau temps prévu à la fin de la semaine fera du bien aux oiseaux migrateurs qui sont toujours au Manitoba. Nous avons des dizaines de milliers d’oiseaux au Marais Oak Hammock qui se sont cachés pendant la tempête, note-t-elle. [Et pour] ceux qui veulent les voir avant leur départ, la fin de semaine est un bon moment.

Le Marais Oak Hammock est un des lieux d’observation d'oiseaux situés au nord de Winnipeg. Il abrite 25 espèces de mammifères, 300 espèces d’oiseaux, de nombreux amphibiens, reptiles, poissons et invertébrés. Pendant la saison de migration, le nombre d’oiseaux aquatiques utilisant le marais peut dépasser 100 000 par jour.

Manitoba

Animaux