•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les travailleurs en grève de trois hôtels de Vancouver de retour au travail

Plusieurs personnes, hommes et femmes,  manifestent devant un hôtel. Ils ont dans les mains des pancartes et des drapeaux.

Les travailleurs des hôtels Hyatt Regency, Westin Bayshore et Pinnacle Harbourfront étaient en grève depuis le 19 septembre et sans contrat depuis 10 mois.

Photo : ben nelms/cbc / Ben Nelms

Radio-Canada

Les travailleurs en grève des hôtels Hyatt Regency, Westin Bayshore et Pinnacle Harbourfront ont voté mercredi soir à 87 % en faveur de l’entente de principe conclue mardi par leur syndicat, Unite Here Local 40, mettant fin à une grève de 28 jours et 14 mois de négociations.

Cette entente comprend des augmentations de salaire allant jusqu’à 25 % sur 4 ans, ainsi qu’une meilleure sécurité d’emploi pour les employés des cuisines et des restaurants et une politique plus ferme contre le harcèlement sexuel, selon la responsable des communications du syndicat, Sharan Pawa.

Les employés de l’hôtel Four Seasons bénéficient aussi de cet accord même s’ils n’étaient pas en grève, affirme le syndicat.

Par contre, il n'y a toujours pas d'entente pour les 200 travailleurs de l’hôtel Rosewood Georgia, en grève depuis le 22 septembre.

Nous allons profiter de l’élan de cette victoire historique et nous tourner vers l’hôtel Georgia, où les grévistes sont sans contrat depuis 10 mois et où la direction a échoué à offrir des conditions de travail et des salaires acceptables, dit le président d'Unite Here Local 40, Zailda Chan, dans un communiqué.

Colombie-Britannique et Yukon

Relations de travail