•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Patrimoine : encore un an d'incertitudes pour le Château Beauce

Image extérieur du Château Beauce.

Le Château Beauce à Sainte-Marie a été construit en 1904.

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Lavoie

Radio-Canada

Il faudra attendre encore un an avant de savoir si le Château Beauce à Sainte-Marie sera cité patrimonial. Le ministère de la Culture retarde la classification afin d'analyser davantage les conséquences des dernières inondations sur la préservation du bâtiment.

Menacé par un permis de démolition, le Château Beauce, situé à Sainte-Marie, a été protégé par un avis d'intention de classement le 18 octobre 2018.

Le ministère avait normalement un an pour déterminer la valeur patrimoniale du bâtiment détenu par la Société Alzheimer. Comme le permet la loi, ce délai a été prorogé d'une année supplémentaire, soit jusqu'au 18 octobre 2020.

Le ministère rappelle que le château Beauce a été endommagé par la crue de la rivière Chaudière. Les dommages se limitent au sous-sol du bâtiment, mais nécessitent d'importants travaux de nettoyage et d'assainissement.

Dans les circonstances, et compte tenu des révisions en cours concernant certaines zones inondables, le Ministère prendra le temps nécessaire pour documenter davantage le bien avant de rendre une décision quant à son classement, peut-on lire dans un courriel.

Rappelons que pendant toute la période de validité de l'avis d'intention, les dispositions de la Loi sur le patrimoine culturel relatives aux biens classés s’appliquent.

La loi mentionne notamment que tout propriétaire d'un bien patrimonial classé doit prendre les mesures nécessaires pour assurer la valeur patrimoniale de son bien.

Québec

Architecture