•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Autobus gratuit pour voter lundi dans 14 régions de la C.-B.

Deux autobus à Victoria, en Colombie-Britannique.

Dans les régions concernées, certaines lignes resteront toutefois payantes.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Adrien Blanc

Les électeurs des régions de Prince George et de Nanaimo, ou encore des vallées de Cowichan et de Comox pourront prendre l'autobus gratuitement pour aller glisser leur bulletin dans l'urne, lundi.

L'entreprise de transport public BC Transit indique que 14 gouvernements locaux ont consenti à un partenariat pour assurer la gratuité des trajets en autobus, en direction et en provenance des bureaux de vote, lundi.

Dans certaines des régions concernées, le service de transport de personnes à mobilité réduite handyDART sera aussi gratuit.

Transport gratuit le 21 octobre :

  • Vallée de Cowichan, y compris handyDART, sauf les lignes 44, 66 et 99
  • Vallée de Comox, y compris handyDART
  • Fort St. John, y compris handyDART
  • Kamloops, lignes régulières seulement
  • Kimberley, ligne 24, soumise à réservation
  • Kitimat, y compris handyDART
  • District régional de Nanaimo
  • Nelson, lignes 1 à 4
  • Port Alberni, y compris handyDART
  • Prince George
  • Campbell River
  • Salt Spring Island
  • Quesnel
  • Revelstoke

Un trajet simple à bord d'un autobus de BC Transit coûte habituellement 2,50 $.

Le responsable des tarifs et des revenus de l'entreprise provinciale, Ryan Dennis, dit que le manque à gagner sera couvert par les municipalités participantes.

C'est un avantage offert par les gouvernements locaux à tous leurs résidents.

Ryan Dennis, responsable des tarifs et des revenus à BC Transit

Dans le Grand Vancouver, aucune tarification spéciale n'est prévue pour le jour de l'élection.

Le Grand Vancouver est une région plus densément peuplée que le reste de la province. Les bureaux de vote sont, dans la plupart des cas, suffisamment proches pour s'y rendre à pied, explique Jill Drews, la porte-parole de Translink.

Colombie-Britannique et Yukon

Transport en commun