•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pascal Siakam des Raptors pourrait faire sauter la banque

Raphaël Guillemette

Pascal Siakam est sur le point de passer à l’avant-scène dans l’uniforme des Raptors de Toronto. À 25 ans, l’organisation voit en lui un grand potentiel et pourrait lui consentir un lucratif contrat de 168,8 millions de dollars pour les cinq prochaines saisons si une entente est conclue avant le 21 octobre à minuit.

À l’aube de sa quatrième saison dans la NBA, le Camerounais est en droit d’obtenir une rétribution plus généreuse que la plupart des jeunes joueurs du circuit puisqu’il a été choisi au premier tour du repêchage — 27e au total par les Raptors en 2016.

Le natif de Douala, qui touche 2,5 millions de dollars en 2019-2020, pourrait obtenir jusqu’à 34 millions de dollars en moyenne par saison jusqu’à l’été 2025 si les Raptors décident d'employer toutes les ressources à leur disposition pour retenir ses services d’ici le début du calendrier.

Si l’offre n’est que de quatre saisons, le Camerounais gagnerait alors un maximum de 130 millions de dollars, mais il accéderait à l’autonomie complète à 30 ans.

Toutefois, si les deux camps ne parviennent pas à conclure un accord avant le début de la saison, Siakam pourrait devenir joueur autonome avec compensation à la fin de la campagne. Les Raptors pourront néanmoins égaler toutes les offres soumises par les autres équipes de la ligue.

La formation torontoise comptera beaucoup plus sur Siakam avec le départ de Kawhi Leonard pour les Clippers de Los Angeles.

Les Raptors affronteront les Pelicans de La Nouvelle-Orléans le 22 octobre à Toronto à l'occasion du premier match de la saison dans la NBA.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Basketball