•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'huile de cannabis au menu d’un restaurant néo-brunswickois

Jean-Maurice Desjardins prépare des ailes de poulet à la sauce pesto et cannabis.

Photo : Radio-Canada / Paul Léger

Rose St-Pierre

Le restaurant Coop, à Saint-Jean, ajoute quelques gouttes d’huile de cannabis à plusieurs de ses plats. L’huile, sans THC, ne produit aucun effet hallucinogène. Mais le propriétaire fait le pari que ses sauces au cannabis attireront tout de même quelques curieux.

Les deux premières clientes du restaurant Coop, ouvert mercredi dernier, ne manquent pas de commander les fameuses ailes de poulet, sauce pesto et cannabis.

Parce que je veux essayer ! C’est tellement unique et différent et c’est la première fois qu’un restaurant vend des plats contenants du CBD. Je pense qu’ils sont sur la bonne voie, lance la première.

Pour sa voisine, c’est la première fois qu’elle goûte à une sauce à base de cannabis. Je l’essaie parce que le restaurant l’offre. C’est bien d’avoir cette option.

Quelques gouttes d'huile sont ajoutées à une sauce à l'aide d'un compte-gouttes.

Quelques gouttes d'huile de cannabis, sans THC, sont ajoutées à plusieurs sauces au menu.

Photo : Radio-Canada / Roger Léger

Le restaurant, qui pique la curiosité des résidents, est un projet de Jean-Maurice Desjardins.

Selon lui, son ingrédient secret, l’huile de cannabis sans THC, rend les plats bien différents d’un menu traditionnel.

C'est quoi le THC?


Le tétrahydrocannabinol (THC) se trouve surtout dans les sommités fleuries des plants femelles du cannabis indica, du cannabis sativa et des hybrides obtenus par croisement de ces deux variétés. Son effet psychoactif se manifeste lorsqu'il se lie aux récepteurs cannabinoïdes.

En raison de ses propriétés lipophiles, le tétrahydrocannabinol s'accumule dans les tissus graisseux, en particulier dans les lipides cérébraux. Par conséquent, son élimination de l'organisme est très lente, s'échelonnant sur plusieurs semaines.

Les effets du THC, à la fois psychiques et physiologiques, sont nombreux sur l'organisme : sensation de gorge sèche, de faim, yeux rouges, somnolence, sensation de fatigue, d'euphorie, etc.

Ses sauces ne produisent aucun effet hallucinogène, mais il indique que le CBD, autre composante du cannabis, présente tout de même certains bienfaits.

Il y a quand même un effet. À la longue, à tous les jours, ce serait un bienfait, explique M. Desjardins.

Selon le pharmacien Peter Ford, qui mène plusieurs études sur l’effet du cannabis, la recherche démontre que le CBD agit sur le corps humain.

Un homme en sarrau

Le pharmacien Peter Ford.

Photo : Radio-Canada / Ian Bonnell

Le CBD fait beaucoup de choses. C’est vraiment bon contre l’inflammation et pour faire relaxer le système, rapporte le pharmacien.

L’objectif à long terme de Jean-Maurice Desjardins est d’offrir des plats avec cannabis qui contiendront du THC.

Mais faut aller doucement là-dedans, nuance le propriétaire. Moi mon pied va déjà être établi dans le marché.

M. Desjardins, qui est le premier à offrir des plats avec de l’huile de cannabis en Atlantique, compte bien devenir le propriétaire du premier restaurant à offrir des plats contenants du THC… et tous les effets psychotropes qui s’y rattachent.

Nouveau-Brunswick

Alimentation et cuisine