•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Labeaume veut des engagements fédéraux pour la conversion de l’église Saint-Jean-Baptiste

L'église Saint-Jean-Baptiste.

L'église Saint-Jean-Baptiste.

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

Radio-Canada

À quelques jours du scrutin, Régis Labeaume demande aux candidats fédéraux de la circonscription de Québec de s’engager à financer un projet de conversion de l’église Saint-Jean-Baptiste, fermée depuis 2015.

Le maire de Québec estime qu’un tel projet devrait être financé à 40 % par le gouvernement fédéral, en vertu d’un programme d’infrastructure communautaire mis sur pied par Ottawa.

Régis Labeaume n’était toutefois pas en mesure de chiffrer sa demande jeudi matin. On pense que c'est un bon projet. Ensuite, on le chiffre et on tricote un plan financier, répond le maire.

Projet de l'école

Le projet sur la table est piloté par l’école Saint-Jean-Baptiste, voisine de l’église emblématique de la rue Saint-Jean. La directrice, Catherine Gélineau, souhaite convertir certains espaces de l’église pour que les élèves puissent en profiter.

L’école manque de place pour accueillir les élèves du service de garde et les activités parascolaires.

Catherine Gélineau, directrice de l'école Saint-Jean-Baptiste

Catherine Gélineau, directrice de l'école Saint-Jean-Baptiste

Photo : Radio-Canada

C'est pas tant dans les classes qu'on manque d'espace, précise Catherine Gélineau. On serait encore capable d'accueillir des élèves, c'est davantage pour tout ce qui est parascolaire, le service de garde, le gymnase.

La directrice ne manque pas d’idées sur la manière dont pourraient être mis à profit les nouveaux espaces. Elle songe notamment à des locaux polyvalents transformables, un centre de la petite enfance et à un petit auditorium pour présenter des spectacles.

Les lieux ne seraient pas exclusivement utilisés par l’école et pourraient servir à accueillir différentes activités culturelles, mentionne-t-elle.

Projet multifonction

Selon Régis Labeaume, le projet avancé par l’école sera le noyau de la conversion de l’église auquel pourraient se greffer plusieurs autres initiatives.

La maire mentionne que la création d’un institut québécois des métiers patrimoniaux du bâtiment, évoqué en 2016, est toujours dans les cartons.

Régis Labeaume, maire de Québec

Régis Labeaume, maire de Québec

Photo : Radio-Canada

C'est un lieu immense, il peut y avoir plusieurs fonctions. L'institut pourrait être là, il peut y avoir le projet de mise à niveau et il peut y avoir l'école, énumère Régis Labeaume.

L’église Saint-Jean-Baptiste est une des sept églises identifiées par la Ville pour la mise en valeur du patrimoine religieux. La Ville de Québec et le gouvernement du Québec se sont engagés à investir 30 millions de dollars sur 10 ans pour protéger ces bâtiments.

Québec

Politique municipale