•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une faille permet de déjouer la sécurité par empreinte digitale du Samsung Galaxy S10

Une personne tient d'une main un téléphone intelligent Samsung Galaxy S10 et pose un doigt sur l'écran de son autre main.

Un couple a découvert une faille de sécurité inquiétante affectant les appareils Samsung Galaxy S10.

Photo : Reuters / Henry Nicholls

Radio-Canada

Samsung a reconnu jeudi l’existence d’une faille de sécurité qui permet à n’importe quel doigt déposé sur l’écran d’un téléphone intelligent Galaxy S10 protégé par empreinte digitale de débloquer l’appareil.

C’est un couple britannique qui a découvert le défaut par hasard, rapporte le tabloïd The Sun. Voulant protéger un téléphone Samsung Galaxy S10 acheté récemment, le couple s’est procuré un étui en silicone qui recouvre l’avant et l’arrière de l’appareil.

La femme du couple a enregistré l’empreinte de son pouce dans les paramètres de sécurité. C’est avec surprise que son mari a ensuite découvert qu’il était lui aussi capable de débloquer le téléphone en posant son propre pouce sur le capteur d’empreinte digitale de l’écran du téléphone intelligent.

Le couple a également constaté que ce défaut permet potentiellement à n’importe qui d’accéder, par exemple, à des applications bancaires qui utilisent l’authentification par empreinte digitale.

Après avoir reproduit l’expérience sur le téléphone Samsung Galaxy S10 d’une connaissance, le couple a désigné l’étui en silicone comme coupable.

Le service à la clientèle de Samsung a été mis au courant de la situation par le couple. Le géant de l’électronique a par la suite confirmé « être informé de ce cas de mauvais fonctionnement de la reconnaissance d’empreintes digitales », ajoutant travailler sur une mise à jour pour corriger la situation, a rapporté la BBC.

Les appareils Galaxy Note10 utilisent les mêmes capteurs d’empreintes digitales que les Galaxy S10. Ils pourraient donc également être affectés par la même faille de sécurité.

Avec les informations de The Sun, et BBC

Téléphones intelligents

Techno