•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le conservateur Bernard Généreux prédit une majorité confortable dans sa circonscription

Le candidat conservateur dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux.

Le candidat conservateur dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux

Photo : Radio-Canada / Patrick Bergeron

Patrick Bergeron

À quelques jours du scrutin, le député sortant et candidat conservateur dans Montmagny–L'Islet–Kamouraska–Rivière-du-Loup, Bernard Généreux, est persuadé d'être réélu lors du scrutin du 21 octobre.

Selon lui, il ne faut pas croire les sondages qui annoncent une lutte serrée dans la circonscription. Il souligne également que les enjeux nationaux n'ont eu que très peu d'échos dans la région.

Dans une rare rencontre avec les médias, il a tenu à rappeler ses différentes interventions pour la région à la Chambre des communes. Il a cité les discours sur l'équilibre budgétaire, la suppression de la TPS sur les factures de chauffage et le dossier des armes à feu.

Notre dossier Élections Canada 2019

Au cours des dernières semaines, Bernard Généreux dit avoir rencontré des électeurs dans 58 municipalités de la circonscription. Après les rencontres qu'il a pu faire sur le terrain, le candidat conservateur croit être en mesure d'obtenir une majorité confortable. Il ajoute qu'un gouvernement conservateur mené par Andrew Scheer permettrait aux régions du Québec d'obtenir une meilleure écoute à Ottawa.

Toutes les décisions sur les infrastructures seront prises en fonction des besoins des régions.

Bernard Généreux, candidat conservateur

Bernard Généreux rappelle que la lutte s'annonce serrée sur la scène canadienne. Il incite tous les électeurs à se rendre aux urnes lundi.

Bas-Saint-Laurent

Politique fédérale