•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les produits comestibles de cannabis sont source d’incertitude en Alberta 

Une barre de chocolat.

Les produits comestibles à base de cannabis sont légaux au Canada à partir du 17 octobre.

Photo : Shutterstock / Pong Pong

Danielle Kadjo

Les détaillants et les producteurs de cannabis de l'Alberta se préparent à la vente des produits comestibles, un an après la légalisation de la drogue au Canada. Le seul bémol, c'est que, entre excitation et incertitude, ces derniers ne savent pas trop à quoi s'attendre.

Les produits comestibles de cannabis sont légaux au Canada à partir du 17 octobre.

Néanmoins, ils ne seront offerts en magasin ou en ligne qu’à partir de la mi-décembre, puisque les producteurs autorisés doivent soumettre leurs produits à Santé Canada pour un examen de 60 jours.

Un nuage d'incertitude

Santé Canada a publié les règles entourant la concentration, l’emballage et la commercialisation des produits comestibles de cannabis. Pourtant, une incertitude plane chez plusieurs membres de l'industrie.

La copropriétaire du magasin de cannabis Spiritleaf, à Saint-Albert, Jayne Kent, attend de recevoir des informations afin de se renseigner.

Nous ne comprenons pas bien les règles en ce moment.

Jayne Kent, copropriétaire du magasin de cannabis Spiritleaf, à Saint-Albert

Le gérant du magasin Canna Cabana, à Parsons Road, à Edmonton, Michael LeBlanc, est dans la même situation : Nous sommes un peu dans une zone grise.

Malgré cette incertitude, l'entreprise productrice de cannabis d'Edmonton Aurora investit dans les produits comestibles depuis un an.

Le directeur général, Cam Battley, a déclaré que la compagnie est en train de déployer une vaste gamme de produits comestibles, allant des produits de vapotage aux boissons infusées au cannabis.

Nous nous attendons à un grand intérêt des consommateurs pour les nouvelles formes de produits, a-t-il dit.

Nous sommes extrêmement bien préparés pour la légalisation 2.0.

Cam Battley, directeur général d'Aurora
Des produits comestibles de cannabis.

Les produits comestibles pourraient générer des ventes de 2,7 milliards de dollars l’an prochain.

Photo : Josee St-Onge/CBC

Des clients impatients

Selon Jayne Kent, les clients sont enthousiastes et demandent plus d’information.

Indépendamment du format que prendront les produits comestibles, il sera crucial de fournir des informations précises aux consommateurs, a-t-elle déclaré.

Les gens sont curieux, ils veulent vraiment voir ce qui s'en vient.

Jayne Kent, copropriétaire du magasin de cannabis Spiritleaf, à Saint-Albert
Un glaçage à la vanille sur des petits gâteaux.

Les produits comestibles de cannabis seront offerts à partir de la mi-décembre.

Photo : CBC/Brian Chisholm

L'industrie s'attaque aux déchets

La jeune industrie du cannabis au Canada est aux prises avec les déchets qu’elle génère à travers les emballages des produits.

Les règles strictes de Santé Canada ont pour but de garder le cannabis hors de la portée des enfants.

Au moins deux entreprises, Canopy Growth et High Tide, ont décidé de créer leur propre système de recyclage, en partenariat avec la société de recyclage TerraCycle.

Les produits comestibles pourraient générer des ventes de 2,7 milliards de dollars l’an prochain, selon le rapport du mois de juin du cabinet de services professionnels Deloitte sur l’industrie canadienne du cannabis.

Un bac à recyclage de produits à base de cannabis.

Les règles strictes de Santé Canada ont pour but de garder le cannabis hors de la portée des enfants.

Photo : Josee St-Onge/CBC

Avec les informations de Josée St-Onge

Alberta

Cannabis