•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De la drogue recoupée au fentanyl

Une seringue et des pillules.

Les autorités en santé publique recommandent d’éviter de consommer des drogues seules et d’avoir en main une trousse de naloxone.

Photo : Shutterstock / Chirachai Phitayachamrat

Radio-Canada

Du fentanyl mélangé à des drogues de rue est soupçonné de la hausse enregistrée de surdoses d’opioïdes dans le Grand Sudbury.

Dans un communiqué, la Santé publique Sudbury et districts dit qu’une substance puissante circule dans la région.

Le fentanyl peut avoir plusieurs couleurs et consistances. Même une très petite quantité peut causer une surdose, précise le communiqué.

En cas de surdose, il pourrait même falloir plus d’une dose de naloxone pour contrer les effets, selon les autorités.

Une trousse de naloxone.

La naloxone est aussi disponible dans les pharmacies.

Photo : Radio-Canada / Stefan Labbe/ CBC

Naloxone

Cette substance neutralise les effets des drogues de type opiöide.

Les toxicomanes peuvent s’en procurer par l’entremise du programme « Le point » au service de santé publique de Sudbury :

  • Succursale de la Santé publique au centre commercial Rainbow
  • Sudbury Action Centre for Youth (SACY), rue Pine
  • Réseau ACCESS Network, rue Larch
  • Stratégie ontarienne de lutte contre le VIH et le sida à l’intention des Autochtones (OAHAS)

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Drogues et stupéfiants