•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une tempête de vent et de pluie cause des pannes d'électricité dans les Maritimes

Un grand arbre couché sur des fils dans la rue

Les vents forts font tomber des arbres sur les fils électriques par endroits, comme ci-dessus à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Kassandra Nadeau-Lamarche

Radio-Canada

Des pannes d'électricité sont signalées dans les Maritimes tandis qu'une forte tempête de vent et de pluie commence à déferler sur la région.

Vers 22 h jeudi, un peu plus de 4000 foyers étaient toujours privés de courant en Nouvelle-Écosse. Au Nouveau-Brunswick, ce chiffre s'élève à près de 8000 à la même heure. À l'Île-du-Prince-Édouard, la compagnie Maritime Electric ne signale plus que quelques foyers touchés par des pannes.

Des vents pouvant atteindre 90 km/h par moments étaient annoncés au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. De tels vents peuvent endommager le revêtement et les fenêtres des bâtiments et nuire à la circulation, rappelle Environnement Canada.

Un piéton traverse une rue, tenait à grand-peine son parapluie.

Les pluies abondantes causent aussi des désagréments. Ci-dessus, un piéton traverse une rue au centre-ville d'Halifax.

Photo : Radio-Canada / Peter Dawson

Au Nouveau-Brunswick, la plupart des régions devraient recevoir de 15 à 25 mm de pluie. Les régions côtières pourraient aussi se faire surprendre par des niveaux d'eau plus élevés que la normale, surtout le long de la baie des Chaleurs. Les marées hautes pourraient apporter plusieurs débordements par endroits.

Énergie NB s'est préparée à des pannes de courant, explique un porte-parole de la société, Marc Belliveau. Plus de 70 équipes sont prêtes à intervenir sur le terrain en cas de panne. Les forts vents qui sont attendus pourraient faire tomber des branches ou des arbres sur des lignes électriques, dit-il. Les employés ont chargé des lignes électriques de rechange dans leurs camions et affûté leurs tronçonneuses.

tempête à travers un pare-brise

La tempête ronge une nouvelle fois les berges de Cap-Bateau, au Nouveau-Brunswick, le 17 octobre 2019.

Photo : Radio-Canada / René Landry

La Nouvelle-Écosse sur un pied d'alerte

En Nouvelle-Écosse, la moitié sud de la province pourrait recevoir de 40 à 70 mm de pluie et les régions plus au nord de 20 à 40 mm de pluie. Des niveaux d'eau plus élevés que la normale et un fort ressac sont aussi prévus le long de la côte atlantique et du détroit de Northumberland, particulièrement à la marée haute. Les vents forts ont commencé jeudi matin avant l'aube dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et devraient atteindre le Cap-Breton en après-midi.

Des équipes de la Ville d'Halifax s'y préparaient mercredi après-midi, en coupant des arbres et des branches fragilisés par la tempête post-tropicale Dorian en septembre, pour éviter qu'ils ne tombent sur des lignes électriques.

Le ministre des Transports Lloyd Hines a précisé que la grue tombée sur un immeuble du centre-ville d'Halifax pendant la tempête Dorian a été fermement attachée. Des travaux avaient été entrepris ces derniers jours pour enlever la grue.

La grue effondrée.

La grue tombée sur un immeuble du centre-ville d'Halifax pendant la tempête Dorian a été sécurisée, en prévision de cette nouvelle tempête.

Photo :  CBC / Emma Davie

À l'Île-du-Prince-Édouard, les rafales pourront atteindre 80 km/h. De 15 à 25 mm de pluie sont attendus. Des niveaux d'eau plus élevés que la normale et un fort ressac sont aussi possibles à la marée haute le long de la côte nord durant l'après-midi et la soirée.

Transports perturbés, écoles fermées

Le départ des deux traversiers de la société Marine Atlantique prévu pour 23 h 45 jeudi est annulé en Nouvelle-Écosse et à Terre-Neuve. Le transporteur Northumberland Ferries suspend aussi ses activités jeudi jusqu'à nouvel ordre.

La tempête a entraîné la fermeture des écoles Mer et Monde, NDA et de Pomquet. Les classes sont également annulées à l'Université Saint Mary's d'Halifax jusqu'à 17 h et à l'école Cape Breton Highlands Academy au Cap-Breton. Au Nouveau-Brunswick, des écoles primaires dans le district anglophone sud ont fermé, l'une à Lawrence Station et la deuxième à St.Martins.

À l'Île-du-Prince-Édouard, les activités parascolaires ont été annulées dans les écoles de la commission scolaire de langue anglaise.

Les autorités demandent aux gens d'éviter les sorties non nécessaires et de faire attention sur les routes qui peuvent vite se recouvrir d'eau. Ils demandent aussi aux résidents de prévoir de la nourriture non périssable et des médicaments pour être autonomes pendant au moins 72 heures.

Nouveau-Brunswick

Conditions météorologiques