•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Doug Ford est prêt à travailler avec le fédéral, peu importe le parti élu

Le premier ministre Doug Ford et le ministre du Développement du Nord, Greg Rickford, en conférence de presse.

Le premier ministre Doug Ford et le ministre du Développement du Nord, Greg Rickford

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre Doug Ford dit qu’il est prêt à travailler avec le parti fédéral qui formera le gouvernement, quel qu’il soit.

Dans une rare conférence de presse depuis le début de la campagne, le premier ministre ontarien a répété qu’il était trop occupé à gouverner et à mettre de l’ordre dans les finances publiques pour se mêler de la campagne électorale fédérale.

Il a ajouté qu’il l’avait dit très clairement au chef conservateur fédéral Andrew Scheer au début de la campagne.

Au sujet des attaques répétées de Justin Trudeau, M. Ford a lancé à la blague que le chef libéral devait beaucoup l’aimer, puisqu’il parlait constamment de lui.

Justin Trudeau.

Le chef libéral Justin Trudeau fait régulièrement le lien entre Doug Ford et le chef conservateur fédéral Andrew Scheer.

Photo : La Presse canadienne / Ryan Remiorz

Justin Trudeau doit faire campagne, comme les autres chefs de parti, et ma priorité à moi c’est de gouverner, pas de faire campagne. C’est la politique. Je lui souhaite bonne chance.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford

Nous pouvons travailler avec n’importe quel gouvernement, a-t-il ajouté. Nous avons élaboré d’importants projets d’infrastructure avec le fédéral.

Sur un ton particulièrement conciliant, le premier ministre a mentionné que son gouvernement avait aussi collaboré avec la Ville de Toronto pour s’entendre sur l’expansion du réseau de transport en commun et avec le Syndicat canadien de la fonction publique, pour conclure une entente de principe et éviter une grève dans les écoles.

M. Ford était à Kenora, dans le Nord de la province, pour annoncer du financement pour la réfection des routes.

Sa dernière conférence de presse remontait à un mois.

Toronto

Politique fédérale