•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des élèves de 5e et 6e année en C.-B. bien informés sur les enjeux des élections fédérales

Une jeune fille dépose un bulletin de vote dans une urne. En arrière-plan, deux autres élèves votent dans des isoloirs.

Une élève de 6e année de l'École Gabrielle-Roy participe à la simulation de vote en marge des élections fédérales.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Alexandre Lamic

Trois classes de 5e et 6e année de l'École Gabrielle-Roy participaient cette semaine à une simulation de vote en marge des élections fédérales. Une occasion de discuter des enjeux de ces élections avec ces jeunes et de leur demander pourquoi il est important de voter, selon eux.

Melissa Tanios, élève de 5e année à l'École Gabrielle-Roy.

Melissa Tanios, élève de 5e année à l'École Gabrielle-Roy.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Voter pour moi, ça représente quelque chose de grand, parce qu'un seul vote peut changer des vies.

Melissa Tanios

Steliana Krauze, élève de 6e année à l'École Gabrielle-Roy.

Steliana Krauze, élève de 6e année à l'École Gabrielle-Roy.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Un des enjeux qui m'intéressent, c'est l'immigration, je sais qu'il y a des pays où il y a des problèmes, les personnes veulent une meilleure vie. On doit avoir la possibilité de leur donner ça, c'est quelque chose d'humain qu'on devrait faire.

Steliana Krauze

Tomas Lemay, élève de 5e année à l'École Gabrielle-Roy.

Tomas Lemay, élève de 5e année à l'École Gabrielle-Roy.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Les adultes de 18 ans et plus devraient aller voter parce qu’ils peuvent exprimer leur choix et dans beaucoup de pays, on ne peut pas aller voter. Alors ils devraient prendre l'opportunité de donner leur opinion.

Tomas Lemay

Siobhan Lachapelle, élève de 6e année à l'École Gabrielle-Roy.

Siobhan Lachapelle, élève de 6e année à l'École Gabrielle-Roy.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Un enjeu qui est important pour moi, c'est l'environnement, car si on n’arrête pas de polluer, nous, les enfants, on n'aura pas d'avenir.

Siobhan Lachapelle

Soleil Renaud, enseignante de 5e et 6e année à l'École Gabrielle-Roy.

Soleil Renaud, enseignante de 5e et 6e année à l'École Gabrielle-Roy

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Au niveau de l'enseignement, une simulation comme ça apporte beaucoup aux élèves. De simplement présenter la politique au Canada, c'est trop flou pour eux, donc de pouvoir faire ces exercices, ces démarches de recherches, pouvoir en parler à la maison aussi, c'est plus réel et concret pour eux.

Soleil Renaud

Karine Tardif, parent d'élèves de 6e et 8e année à l'École Gabrielle-Roy.

Karine Tardif, bénévole et mère d'élèves de 6e et 8e année à l'École Gabrielle-Roy.

Photo : Radio-Canada / Alexandre Lamic

Ma fille m'a surprise, elle est beaucoup plus attentive que je le pensais à l'environnement et c'est ça qui a poussé sa décision sur son vote.

Karine Tardif

Colombie-Britannique et Yukon

Éducation