•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Maison Gilles-Carle d'ici l'été 2020

De gauche à droite: Diane Lemay du Centre d'action bénévole de Grand-Mère,  Christelle Bogosta, chargée projet de la Fondation Maison Gilles-Carle, Réjean Veillette, organisateur communautaire du CIUSSS-MCQ et Michel Béliveau du comité provisoire de la Maison Gilles-Carle de Shawinigan.

De gauche à droite : Diane Lemay du Centre d'action bénévole de Grand-Mère, Christelle Bogosta, chargée projet de la Fondation Maison Gilles-Carle, Réjean Veillette, organisateur communautaire du CIUSSS-MCQ et Michel Béliveau du comité provisoire de la Maison Gilles-Carle de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un an après l’annonce officielle d’une nouvelle maison Gilles-Carle à Shawinigan, le comité chargé de sa mise en place prévoit être en mesure d’ouvrir les portes au plus tard à l’été 2020. L’endroit offrira aux aidants naturels du soutien psychosocial et du répit.

Des architectes travaillent présentement à faire les plans et devis de la résidence du secteur de Grand-Mère. Les travaux devraient être effectués au courant de l’hiver.

Avec 1,6 million d'aidants, il en faudrait une par MRC!

Chloé Sainte-Marie, présidente, fondatrice et porte-parole de la Fondation Maison Gilles-Carle

Pour l’équipe, les délais de mise en place du projet sont exceptionnels. Un projet comme celui-là peut prendre habituellement de deux à trois ans. Nous, on est en train de le faire en à peine un an, un an et demi, se réjouit l’organisateur communautaire du CIUSSS MCQ, Réjean Veillette.

La maison comptera huit chambres et devrait pouvoir accueillir annuellement 80 résidents pour donner un repos à autant de proches aidants.

Neuf projets potentiels sont en branle, dont quatre pour l’année à venir, à Boucherville, Chicoutimi, Montréal et Shawinigan. La fondation Gilles-Carle souhaite ouvrir 20 maisons d'ici 2030.

Mauricie et Centre du Québec

Société