•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des militants manifestent devant le bureau de Doug Ford à Etobicoke

Plusieurs personnes brandissent des affiches et des drapeaux.

Des représentants de syndicats et d’organismes communautaires ont piqueté devant le bureau de circonscription de Doug Ford à Etobicoke.

Photo : @WorkersAC/twitter

Radio-Canada

Des groupes communautaires et des syndicats ont érigé un piquet de grève, mercredi, devant le bureau de circonscription du premier ministre Doug Ford. Ils réclament des changements législatifs pour mieux protéger les travailleurs.

Décrivant leurs actions comme une occupation définitive du bureau de circonscription de M. Ford, les manifestants réclament que le premier ministre signe la section 83(4) de la Loi sur la sécurité professionnelle et l’assurance contre les accidents du travail.

Selon les militants, cette loi aurait permis de tenir financièrement responsable la compagnie Fiera Foods, après la mort d’Enrico Miranda le 25 septembre dernier.

Ce chapitre de la loi permettrait notamment de pénaliser les entreprises qui utilisent des travailleurs sous-traitants lorsque ceux-ci meurent sur les lieux de leur travail.

Les militants affirment qu’Enrico Miranda est le cinquième travailleur de Fiera Foods à mourir sur son lieu de travail et le deuxième depuis l’élection de Doug Ford comme premier ministre.

La coalition d’organismes, qui appelle les gens à manifester indéfiniment devant les bureaux de Doug Ford, est composée notamment de la Fédération du travail de l’Ontario, du Syndicat canaden de la fonction publique et d’Unifor.

Toronto

Politique provinciale