•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un ours noir détruit les tentes de scouts en camping

Des tentes détruites et des bâches jonchent le sol d'un site de camping.

Les cinq tentes d'une troupe de scouts de Richmond ont été éventrées par un ours.

Photo : Heidi Suen

Benoît Ferradini

Un séjour de camping a tourné au cauchemar pour 21 scouts adolescents de Richmond pendant la fin de semaine de l'Action de grâce. Un ours curieux a tourné autour de leur campement et a profité de ce qu'ils étaient près d'un feu de camp un peu plus loin pour détruire leurs tentes, et ce, malgré leurs efforts pour mettre l'animal en fuite.

Le séjour de camping de deux nuits était le premier de la saison pour la troupe de scouts Sea Dragon, de Richmond. Les 21 jeunes âgés de 11 à 16 ans étaient accompagnés de 4 chefs. Ils sont arrivés au campement du mont Seymour samedi matin et n'ont pas vu l'ours noir avant le dimanche soir.

Avant d'arriver au campement, on a demandé à tous les enfants de nous donner leurs dentifrices et toute la nourriture qu'ils avaient dans leur sac, tout ce qui pourrait attirer les ours.

Heidi Suen, chef, 3rd Richmond Sea Dragon Sea Scout Group
Des scouts sont en train de monter des tentes sur un site de camping entouré d'arbres.

Les scouts de Richmond montent leurs tentes avant leur rencontre avec l'ours noir.

Photo : Heidi Suen

Un ours curieux

Vers 19 h le dimanche, deux des chefs scouts revenaient au campement après avoir acheté des provisions. Alors qu'ils quittaient le stationnement, ils ont remarqué un ours perché dans un arbre.

Ils sont restés calmes et ont marché plus rapidement. L'ours est descendu de l'arbre et s'est dirigé vers eux, mais ils ont réussi à se réfugier dans le chalet où le reste du groupe préparait le repas. L'ours a alors disparu dans la forêt.

Des scouts sont rassemblés autour d'un feu de bois dans le noir.

Les scouts de Richmond chantaient autour du feu le dimanche soir.

Photo : Heidi Suen

Plus tard, pendant la soirée, alors que les scouts chantaient autour d'un grand feu, ils ont remarqué l'ours assis sur une souche d'arbre à 6 mètres d'eux. Ils ont fait du bruit avec des casseroles et ont éclairé l'animal avec une lampe torche.

Deuxième apparition de l'ours

L'ours s'est dressé sur ses pattes arrière. Il faisait près de 1,80 m et il avait une tache de couleur blanche sur la poitrine. Les scouts sont restés calmes. On leur avait dit que faire si on en voyait un, dit Heidi Suen, la responsable du groupe. On était chanceux d'être bien préparés.

L'animal a ensuite de nouveau disparu. Mais 10 minutes plus tard, les scouts ont entendu du bruit venant de leur campement.

On pensait que l'animal n'avait pas assez peur des humains et était trop habitué à voir des feux.

Heidi Suen, chef, 3rd Richmond Sea Dragon Sea Scout Group

Les chefs ont alors appelé l'agent de conservation responsable de la région, qui a confirmé avoir reçu plusieurs appels concernant cet ours. L'animal n'était pas jugé agressif, mais surtout curieux.

Des tentes éventrées

On est revenus au campement après l'appel et on a retrouvé les tentes détruites par l'ours. Certains sacs de couchage avaient été mordus, et des sacs à dos avaient été traînés par terre, raconte Heidi Suen.

Une tente éventrée est sur le sol, dans le campement des scouts de Richmond.

L'arceau de tente a été brisé par un ours noir.

Photo : Heidi Suen

Tous les enfants ont eu une expérience inoubliable qui va probablement les suivre toute leur vie.

Heidi Suen, chef, 3rd Richmond Sea Dragon Sea Scout Group

On a dit aux agents de conservation qu'on était inquiets parce qu'on avait beaucoup d'enfants avec nous , explique Heidi Suen. Et ils nous ont répondu qu'ils n'allaient pas nous envoyer des agents, qu'on faisait tout ce qu'il fallait et que, si on était inquiets, on devrait dormir dans le chalet.

Le groupe a donc établi son campement à l'intérieur du bâtiment pour la nuit. Plus de peur que de mal, donc, pour ces scouts de Richmond. Mais les responsables du groupe organisent maintenant une campagne de financement pour aider à racheter des tentes. Il y aura encore deux séjours de camping cet hiver, avant que les scouts ne commencent leur saison de voile pendant l'été.

Colombie-Britannique et Yukon

Sports et loisirs