•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La minorité francophone est stable en Ontario

Des personnes sont assises sur un sofa, avec d'autres gens en arrière plan.

Une étude de Statistique Canada note une tendance au maintien de la population minoritaire francophone en Ontario.

Photo : Pixabay

Francis Beaudry

Selon une analyse de Statistique Canada des recensements entre 2001 et 2016, il y a eu une augmentation des personnes dont la première langue est le français en Ontario, mais leur proportion en comparaison au reste de la province est restée généralement stable.

Les Ontariens qui désignent le français comme étant leur première langue officielle parlée étaient 550 600 en 2016, soit 22 885 personnes de plus qu'en 2001. Cela représente une augmentation de 4,3 %.

Malgré le gain, le reste de la population ontarienne a augmenté à un rythme plus élevé, rapporte Statistique Canada. Cela résulte à une diminution d'un demi-point de pourcentage de la proportion de francophones par rapport au reste de l’Ontario.

Le français parlé à la maison se maintient aussi. Statistique Canada rapporte que 617 265 personnes ont dit parler régulièrement le français à la maison en 2016, une augmentation de 16,8 %.

De ceux-ci, 348 285 personnes ont dit parler français à la maison le plus souvent.

Leur proportion est restée relativement stable avec une baisse de 0.3 point de pourcentage relativement au reste de la population.

Les minorités linguistiques en forte augmentation au Québec et dans les territoires

Selon la même étude, 2016 marque une année historique pour la minorité anglophone au Québec.

Le pourcentage de personnes qui ont déclaré avoir l’anglais comme première langue a atteint 13,7 % au Québec en 2016, un taux historique, autant en nombre qu’en proportion.

Au Nunavut dans les Territoires du Nord-Ouest et au Yukon, la minorité francophone a connu une augmentation fulgurante, avec une hausse de 58,2 % depuis 2001.

Le Yukon s’est particulièrement démarqué avec une augmentation de 84,3 % de sa population francophone.

Francophonie

Société