•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le producteur de cannabis Hexo lance un produit à bas prix pour combattre le marché noir

L'entreprise Hexo quintuplera sa production de cannabis au cours des prochains mois, grâce à l'ouverture de nouvelles installations totalisant un million de pieds carrés.

L'entreprise Hexo lance le produit Original Stash pour combattre l'achat de cannabis sur le marché illicite.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le producteur de cannabis Hexo de Gatineau va lancer un produit à un prix inférieur que celui que propose le marché illicite.

Le produit, qui sera commercialisé sous le nom Original Stash, sera en vente dans les succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) à partir de jeudi pour 125,70 $ pour 28 grammes, soit 4,49 $ le gramme, taxes incluses, selon la compagnie.

C'est moins cher que le coût moyen d'un gramme de cannabis qui se situe à 7,37 $ à la SQDC et à 5,59 $ le gramme vendu de façon illicite, selon la dernière analyse de Statistique Canada et des données provenant de la population.

Hexo cible environ la moitié des Canadiens qui, un an après la légalisation du cannabis récréatif, achètent encore sur le marché illicite, a déclaré son directeur général, Sébastien St-Louis.

Que 51 % des Canadiens qui achètent illégalement qui eux ne paient pas d'impôt [...] Hexo absorbe ce coût pour eux. Nous les avons écoutés, nous supprimons la raison pour laquelle ils n'achètent pas légalement, a-t-il indiqué.

Hexo est en mesure d'offrir un produit d'une once, ou 28 grammes, à ce prix relativement bas pour diverses raisons, telles que moins d'emballage nécessaire pour cette quantité plutôt qu'un emballage individuel pour chaque gramme ou 3,5 grammes de produit.

M. St-Louis a ajouté que le producteur autorisé a augmenté son échelle de production et que la baisse des coûts de l'hydroélectricité au Québec permet aussi à l'entreprise de réduire son prix.

Hexo a travaillé avec la Société québécoise du cannabis sur cette stratégie de prix et le produit Original Stash sera en vente exclusivement dans ses magasins à partir de demain.

L'entreprise travaille actuellement avec des entités d'autres provinces, comme l'Ontario et l'Alberta, pour mettre au point un produit similaire à faible coût.

Les Canadiens continuent d'acheter illégalement du cannabis

Le Canada a légalisé le cannabis récréatif le 17 octobre dernier, ce qui en fait le premier pays du G7 et le deuxième pays au monde à franchir cette étape historique.

Une fois que les pénuries initiales de produits et les goulots d'étranglement de la chaîne d'approvisionnement se sont atténués, les ventes légales de cannabis au Canada ont augmenté, mais une grande proportion d'acheteurs continuent de se tourner vers des sources illégales.

Au deuxième trimestre, les dépenses des ménages en cannabis chez les détaillants autorisés se sont élevées à 443 millions de dollars, en hausse par rapport aux 172 millions de dollars du quatrième trimestre de 2018, selon Statistique Canada. Mais les dépenses dédiées au cannabis sur le marché illicite se sont élevées à 918 millions de dollars, en baisse par rapport à 1,17 milliard de dollars au quatrième trimestre de l'an dernier.

Au moment de décider où acheter du cannabis, 76 % des Canadiens qui ont consommé de la marijuana au cours de la première moitié de l'année ont cité la qualité et la sécurité comme un facteur important, tandis que 42 % ont surtout considéré le prix, selon les résultats d'une enquête de Statistique Canada publiés en août.

M. St-Louis a affirmé que le cannabis utilisé dans le produit Original Stash n'est pas de mauvaise qualité, mais à bas prix.

Il s'agit d'une fleur de cannabis de haute qualité, elle contient plus de THC que ce qui est disponible sur le marché noir, a-t-il indiqué, notant qu'elle contient entre 12 et 18 % de tétrahydrocannabinol, le principal ingrédient actif qui provoque, entre autres, un effet perturbateur chez la personne qui consomme du cannabis.

Il a ajouté : Hexo n'est pas un chef de file en matière de pertes, mais que producteur de cannabis ne parlera pas de marges spécifiques tant qu'Hexo n'aurait pas publié ses résultats le 24 octobre.

Ce n'est pas vraiment une guerre, si les concurrents n'ont aucune chance, a déclaré M. St-Louis. La plupart des autres producteurs licenciés n'ont pas la même structure de coûts qu'Hexo.

Il a également fait remarquer qu'avec la diminution des capitaux sur le marché en général, la plupart des installations de production en cours « ne seront jamais terminées », a-t-il fait observer.

Un nouveau produit clé pour augmenter les revenus

Le lancement de ce produit intervient après que le producteur de cannabis Hexo, de Gatineau, a informé les investisseurs que ses revenus nets au quatrième trimestre seront largement inférieurs aux attentes, en plus de retirer ses prévisions pour 2020.

M. St-Louis a indiqué que plus de détails sur ses prévisions seront fournis au cours de ses prochains résultats, mais que la décision de se retirer découlait de l'incertitude à laquelle l'industrie du cannabis est confrontée. Il s'attend à ce que ce produit à faible coût soit un élément clé de sa stratégie visant à atteindre une part de marché de plus de 20 % dans les années à venir et à accroître ses revenus.

Nous sommes très optimistes avec le lancement du produit Original Stash, mais nous surveillerons la situation, a-t-il dit. Nous ne voulions pas être dans une situation où nous devions nous engager sur des détails dans cette industrie incertaine.

Avec les informations de La Presse canadienne

Ottawa-Gatineau

Cannabis