•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quatre meurtres mafieux résolus par la SQ

Deux voitures de police devant une allée bordée d'arbres.

Des perquisitions ont eu lieu à Montréal, à Terrebonne et à Saint-Jude.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

Radio-Canada

La Sûreté du Québec (SQ) a annoncé avoir arrêté quatre individus issus du crime organisé pour des homicides qui se sont tous déroulés en 2016.

Des mandats d'arrestation ont été émis contre Dominico Scarfo, Marie-Josée Viau, Jonathan Massari et Guy Dion. Ce dernier est directeur du service des incendies de la ville de Saint-Judes, en Montérégie.

Les meurtres, qui auraient été commandés par Jonathan Massari, sont ceux de :

  • Rocco Sollecito, qui aurait été chef intérimaire de la mafia montréalaise après la mort de Vito Rizzuto. Il a été assassiné dans son véhicule.
  • Lorenzo Giordano, ancien bras droit du numéro deux de la mafia locale. Il a été assassiné dans un stationnement à Laval.
  • Giuseppe et Vincenzo Falduto, qui avaient été portés disparus en juillet 2016.

Les arrestations se sont faites dans le cadre de l'opération Préméditer, une collaboration entre la Sûreté du Québec et le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

En plus des arrestations, la SQ a réalisé des perquisitions dans six résidences, à Montréal et à Terrebonne. Des armes à feu et des explosifs ont été saisis de même que la moto qui aurait servi à prendre la fuite après le meurtre de Rocco Sollecito.

La SQ avait également réalisé en septembre dernier, à Laval et en Nouvelle-Écosse, des perquisitions relativement à ces meurtres. Elle a saisi 19 armes longues, des armes de poing et automatiques.

Deux policières de la SQ devant une voiture rouge.

Selon la SQ, les crimes concernés sont liés à la guerre intestine que se mènent les clans sicilien et calabrais implantés dans le Grand Montréal.

Photo : Radio-Canada / Simon-Marc Charron

La mort de Salvatore Scoppa en représailles

L'assassinat de Salvatore Scoppa, survenu en mai dernier, est manifestement « une réplique à ces quatre crimes-là », explique l'inspecteur en chef de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe.

Le frère de l’ancien chef intérimaire de la mafia de Montréal Andrew Scoppa avait été abattu à l'hôtel Sheraton de Laval.

Selon Guy Lapointe, ces crimes sont liés à une « lutte de pouvoir » entre les clans sicilien et calabrais de la mafia locale.

Avec la collaboration de Pascal Robidas

Grand Montréal

Crime organisé