•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Modern Love », la rubrique culte du New York Times, devient une série Amazon

Extrait de la série montrant un homme et une femme discutant.

La série Modern Love arrive sur Amazon Prime Video le 18 octobre.

Photo : Amazon

Radio-Canada

Des histoires racontant l’amour sous toutes ses formes, c’est ce que propose chaque semaine « Modern Love ». Cette rubrique du New York Times devenue culte se décline désormais en série, qui sera diffusée sur la plateforme Amazon Prime Video à partir de vendredi.

Modern Love version Amazon se compose de huit épisodes réalisés par John Carney et joués par des actrices et acteurs de premier plan comme Anne Hathaway, Tina Fey, Catherine Keener ou encore Dev Patel.

À l’heure où les plateformes de diffusion misent sur des séries au ton sarcastique, voire corrosif, comme Fleabag, Modern Love prend le contre-pied en mettant le romantisme à l’honneur.

Une anthologie d'histoires d'amour

Filmées dans un New York idyllique, ces huit histoires d’environ une demi-heure restent lumineuses, bien que certaines abordent des sujets complexes comme les troubles bipolaires ou encore la mort de la personne aimée.

Certains "Modern Love" de la version papier sont très noirs, et l’équipe de la série ne les a pas voulus explique Daniel Jones, chargé de la rubrique « Modern Love » au New York Times.

Ancrée dans son époque, Modern Love affiche une distribution ouverte à la diversité et aborde, en douceur, quelques grandes questions de société, comme l’adoption par un couple homosexuel.

Des histoires vraies écrites par les personnes les ayant vécues

« Modern Love » devient une série 15 ans après « She dumped me » (Elle m'a dompé), la première phrase de la première chronique, publiée en octobre 2004 dans le New York Times.

Depuis, près de 800 histoires, centrées sur deux êtres qui ne sont pas toujours en couple, sont parues dans l'édition dominicale du New York Times.

Modern Love, le balado

Le lancement d'un balado Modern Love, en 2016, a encore renforcé la popularité de ces récits courts, écrits par ceux et celles qui ont vécu l'histoire, au point que Daniel Jones dit recevoir entre 8000 et 9000 histoires chaque année, pour n'en publier que 52.

La déclinaison de « Modern Love » en série constitue un nouvel exemple de la diversification du New York Times, qui a déjà lancé le balado à succès The Daily et son pendant télévisé, The Weekly.

Avec les informations de Agence France-Presse

Séries télé

Arts