•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La libérale Diane Lebouthillier dit ne pas ressentir la montée du Bloc québécois

La ministre du Revenu, Diane Lebouthillier

La candidate libérale dans Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La candidate du Parti libéral dans Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, ne craint pas la montée du Bloc québécois dans les intentions de vote. C’est ce qu’elle a affirmé mardi lors de son passage à Rimouski pour donner son appui à sa collègue dans Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Chantal Pilon.

La candidate, qui tente de se faire élire pour un second mandat, affirme qu'elle ne sent pas cette montée dans sa circonscription.

Partout les gens sont accueillants et impliqués, estime-t-elle [...] Mais, comme on dit, rien n’est jamais gagné d’avance et je vais continuer à travailler jusqu’à la fin, jusqu'à la fermeture des bureaux de vote.

Diane Lebouthillier est coprésidente de la campagne libérale au Québec, où les libéraux souhaitent faire des gains tout en protégeant certains de leurs sièges.

Notre dossier Élections Canada 2019

La députée sortante est fière de son bilan. Pour moi, ça allait de soi de me représenter pour continuer mon travail, dit-elle. Je suis la preuve qu’on peut faire une différence en région quand on est un dans un parti qui est au pouvoir.

Diane Lebouthillier passera deux jours à Montréal avant de se rendre aux Îles-de-la-Madeleine pour y passer les journées de vendredi et de samedi.

Avec les informations de Marie-Christine Rioux

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Politique fédérale