•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une consultation publique sur les piscines à Trois-Rivières?

Sauveteur sur une chaise qui regarde des enfants.

Un conseiller de Trois-Rivières suggère la tenue d'une consultation publique sur les piscines.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le conseiller municipal du district des Rivières, Claude Ferron, a partagé avec ses collègues du conseil de ville l’idée d’organiser une consultation publique sur les piscines à Trois-Rivières.

Cette suggestion a été faite mardi en séance de travail, après des discussions sur des travaux de rénovation à faire au pavillon des bovins du terrain de l’Exposition, où se trouve aussi une piscine extérieure qui demandera bientôt des travaux importants.

Le coût de ces rénovations n’est pas encore connu, mais un montant de 16 millions de dollars a déjà été prévu dans le Plan triennal d’immobilisation de la Ville de Trois-Rivières.

Piscine de l'Exposition

50% des gens qui fréquentent les piscines municipales de Trois-Rivières le font à la piscine du parc de l'Exposition.

Photo : Radio-Canada / Daniel Ricard

Le conseiller Claude Ferron a demandé s’il serait possible d’envisager un autre projet que la simple rénovation de la piscine de l’Exposition et suggère d’organiser une consultation publique sur la question des piscines municipales.

Je ne minimise pas l’impact que cette piscine peut avoir pour les Trifluviens, elle est très utilisée, reconnaît-il. Est-ce qu’on pourrait avoir une autre [infrastructure] qui pourrait être utilisée 12 mois par année? C’est ce qu’on veut se poser comme question

En novembre, la Ville de Trois-Rivières doit faire une mise à jour de l’état de l’ensemble des piscines municipales sur son territoire, ce qui devrait alimenter la réflexion, selon Claude Ferron.

Le maire Lamarche « pas fermé » à une consultation publique

Le maire de Trois-Rivières Jean Lamarche a convenu qu’une consultation publique sur les piscines pourrait être une bonne idée. Le moment venu, a-t-il précisé en entrevue à Facteur matinal. Il est encore très tôt dans le processus : nous n’avons pas d’idée du coût ni de l’ampleur des travaux.

Jean Lamarche au micro

Le maire de Trois-Rivières, Jean Lamarche, estime qu'une consultation publique sur les piscines pourrait avoir lieu, mais qu'il est encore trop tôt pour la mettre sur pied.

Photo : YouTube/Ville de Trois-Rivières

Jean Lamarche a aussi soulevé qu’il ne faudrait pas mettre en opposition le projet de rénovation de la piscine de l’Exposition, un site patrimonial reconnu rappelle-t-il, à un un éventuel projet de piscine intérieure.

Ce sont des choses qui, en apparence, peuvent sembler être les mêmes, mais qui sont deux sujets qui doivent être traités différemment selon moi, a soutenu le maire.

Concernant des projets de piscines intérieures, la Ville aurait rencontré plusieurs promoteurs, notamment ceux qui envisagent la construction d’un tel projet sur le site de Trois-Rivières sur Saint-Laurent.

Vue aérienne de la piscine du CAPS de l'UQTR, en 2015.

La piscine du CAPS de l'UQTR est fermée pour une durée indéterminée en raison de travaux et d'une poursuite judiciaire.

Photo : Facebook/ CAPS - Centre de l'activité physique et sportive

Le maire Lamarche a rappelé que la conjecture actuelle des piscines à Trois-Rivières est due à plusieurs facteurs, notamment à la fermeture temporaire de la piscine de l'UQTR et la fermeture de la piscine du centre aquatique À fleur d'eau.

L'enjeu, c'est que nous avions un grand centre qui desservait l'ensemble de notre territoire, a mentionné Jean Lamarche. Maintenant, il faut décider si on crée un autre grand centre ou en avoir quelques autres plus petits.

Mauricie et Centre du Québec

Politique municipale