•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des travaux deux fois plus chers que prévu pour l’île Saint-Quentin

Vue de la plage de l'Île Saint-Quentin, sous le soleil, avec l'Amphithéâtre Cogeco en arrière-plan.

Des travaux pour mettre à jour l'état des réseaux d'eau potable et d'égout sont attendus depuis des années à l'Île Saint-Quentin.

Photo : Amélie Desmarais

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Il en coûtera plus du double que le prévoyait la Ville de Trois-Rivières pour mettre à jour les réseaux d’eau potable et d'égout des îles Saint-Quentin et Saint-Christophe.

En juin, la Ville estimait que les travaux nécessiteraient des investissements de 3 millions de dollars. Or, dans un règlement autorisé mardi soir lors de la séance du conseil municipal, la Ville a plutôt décrété un emprunt de 7,1 millions de dollars pour ces travaux, entièrement subventionnés, et qui sont attendus depuis plusieurs années.

L’administration municipale indique qu’après une étude plus approfondie, le budget a augmenté de façon substantielle, en raison notamment des prix du marché et de la complexité des travaux à exécuter.

Une première phase de travaux devrait commencer à l’hiver, au début de l’année 2020. Une autre phase devrait avoir lieu plus tard dans l’année.

L’avenir de la piscine de l’Exposition

Alors que des travaux majeurs pour rénover le site de la piscine de l’Exposition devaient débuter cet automne, le conseiller du district des Rivières, Claude Ferron, a pressé ses collègues lors de la séance de travail qui précède le conseil d’étudier rapidement le dossier.

Plusieurs scénarios de rénovation, variant entre 8 millions et 16 millions de dollars, seraient sur la table, mais aucun ne serait admissible à des subventions. Le conseiller se demande s’il serait possible d’envisager un tout autre projet, et suggère également la tenue d’une consultation publique sur la question.

Je ne minimise pas l’impact que cette piscine-là peut avoir sur les Trifluviens, parce qu’elle est très utilisée. Mais est-ce qu’on pourrait avoir autre chose, qui serait utilisé 12 mois par année?, demande-t-il.

Le maire, Jean Lamarche, a déclaré qu’il s’agissait de questions pertinentes, mais qu’elles ne faisaient pas partie des points à aborder durant la séance de travail de mardi. En novembre, la Ville doit faire une mise à jour de l’état de l’ensemble des piscines municipales sur son territoire.

Par ailleurs, le conseil a rejeté, mardi, l’unique soumission qu’elle a reçue pour la rénovation d’un pavillon du parc le l’Exposition, puisqu’elle excédait largement le budget de 1,8 million de dollars prévu à cet effet. La Ville retournera en demandes de soumissions cet hiver.

Une élection partielle dans le district des Carrefours?

Le résultat de l'élection fédérale du 21 octobre pourrait déclencher une élection partielle dans le district des Carrefours, à Trois-Rivières. Si la candidate du Parti libéral du Canada, Valérie Renaud-Martin, l'emporte dans la circonscription de Trois-Rivières lundi, le district se retrouverait sans conseillère municipale. Puisque la prochaine élection municipale aura lieu dans plus d’un an, le maire Jean Lamarche confirme que la Ville serait obligée de déclencher une élection.

Lors de son assemblée d’investiture, la candidate avait affirmé qu’elle renonçait à son salaire de conseillère durant la campagne électorale et qu’elle reprendrait son poste si elle n’était pas élue à la Chambre des communes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !