•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La succursale d’UNI de Petit-Rocher s'installe à la Maison de l'Acadie

Une maquette de la future Maison de l'Acadie, à Petit-Rocher.

Les travaux devraient commencer prochainement sur le projet de rénovation et d'agrandissement de la Maison de l'Acadie, à Petit-Rocher.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

Radio-Canada

Les travaux de rénovation du Complexe Madisco, maintenant appelé Maison de l’Acadie, débuteront cet automne à Petit-Rocher. UNI Coopération financière en profitera pour ouvrir à cet endroit son point de services de Petit-Rocher.

Le maire de Petit-Rocher, Luc Desjardins, indique que le partenariat avec UNI est très significatif. Il a rappelé, lors d’une conférence de presse mardi, que la première caisse populaire acadienne a été fondée à Petit-Rocher dans les années 1930.

L'arrivée du point de service d'UNI à la Maison de l'Acadie permet de donner un nouveau souffle à cet édifice historique, qui avait grand besoin de rénovations, affirme Mylène Ouellet-LeBlanc, présidente du Comité permanent de développement du Juvénat de Petit-Rocher, l'organisation sans but lucratif responsable de l'immeuble.

C’était le juvénat des Frères du Sacré-Coeur, dans le vieux bâtiment où il y avait la bibliothèque municipale et où vont s’en aller les bureaux d’UNI Coopération financière. Il y a encore le vieux cachet de la vieille chapelle qu’ils vont essayer de tout retaper quand ils vont avoir la nouvelle caisse. C’est quelque chose qui est quand même historique pour la communauté puis qu’on veut garder.

Deux hommes et une femme se tiennent debout

Robert Moreau, chef de la direction d'UNI Coopération financière, Mylène Ouellet-LeBlanc, présidente du Comité permanent de développement du Juvénat, et Luc Desjardins, maire de Petit-Rocher.

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

La Maison de l'Acadie a notamment comme locataires trois organisations acadiennes provinciales : La Société de l'Acadie du Nouveau-Brunswick, l'Association francophone des municipalités du Nouveau-Brunswick et la Société des Jeux de l'Acadie.

Elles se sont engagées dans le projet de rénovation et assumeront un plus grand rôle dans le gestion de la Maison de l'Acadie, une bonne nouvelle pour Petit-Rocher selon Mylène Ouellet-LeBlanc pour qui il était important d'assurer la pérennité de ces organismes dans le milieu.

Nouveau-Brunswick

Immobilier