•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers d'élèves canadiens s'exercent à voter

Des mains levées avec le motif d'un drapeau canadien en surimpression.

Le programme est destiné à favoriser la future participation aux scrutins chez les jeunes.

Photo : iStock / Chinnapong

La Presse canadienne

Des milliers de jeunes qui n'ont pas encore le droit de vote ont commencé à voter pour le candidat du parti politique de leur choix, mardi, dans l'ensemble du pays.

Ces jeunes, qui étudient de la 4e année du primaire à la dernière année du secondaire, se sensibiliseront ainsi à leur futur rôle d'électeur. Des écoles primaires et secondaires y participent, et même quelques cégeps au Québec, pour les électeurs qui ont 17 ans, par exemple.

Ce programme appelé « Vote étudiant » est organisé par l'organisme CIVIX, appuyé par Élections Canada dans le but de favoriser la future participation aux scrutins chez les jeunes.

Directrice générale de CIVIX pour le Québec, Catherine McDonald espère convaincre ainsi 1 million de jeunes dans tout le pays, dont environ 125 000 au Québec.

S'ajoutent à ces 125 000 jeunes du Québec environ 150 000 élèves dans le reste du Canada, qui étudient dans des écoles d'immersion ou qui étudient totalement ou partiellement en français, a précisé de son côté Frédérique Dombrowski, du même programme CIVIX.

Les statistiques tendent à prouver que la meilleure façon de savoir si quelqu'un va voter aux prochaines élections, c'est de savoir s'il a voté aux dernières élections. Donc, si quelqu'un vote à 16, 17 ans, tout porte à croire qu'il va voter à la première élection où il va avoir 18 ans.

Catherine McDonald, directrice générale de CIVIX pour le Québec

C'est notre espoir : créer la nouvelle génération d'électeurs et que le taux de participation arrête de descendre d'élection en élection, a expliqué Mme McDonald en entrevue.

Notre dossier Élections Canada 2019

Ces jeunes apprendront à lire les programmes des partis politiques, à connaître le système démocratique au Canada, à poser des questions aux chefs.

CIVIX envoie gratuitement par la poste les « leçons » à apprendre et le matériel comme les urnes, les affiches, les bulletins de vote et les isoloirs, a expliqué Mme McDonald.

En plus, certains de ces jeunes pourront même exercer les rôles du personnel électoral lors de la supervision du vote et du dépouillement des bulletins de vote.

Les jeunes participants votent depuis mardi et pourront le faire toute la semaine, parfois même jusqu'à lundi, a-t-elle précisé.

Ils votent pour les véritables candidats dans leur circonscription respective. Le résultat de leur vote, qui ne sera bien sûr pas comptabilisé, sera tout de même connu après le scrutin de lundi prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique