•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Floridien jugé coupable d'avoir fraudé la Ville d'Ottawa

Elvin Lewis Jr.

Elvin Lewis Jr. a déclaré à CBC en avril que lui aussi était victime de l'arnaque visant la Ville d'Ottawa.

Photo :  CBC

CBC

Un homme de Floride accusé d'avoir escroqué la Ville Ottawa pour plus de 100 000 dollars a été reconnu coupable par un juge américain.

Elvin Lewis Jr. a été reconnu coupable de complot pour blanchiment d'argent et de blanchiment d’argent à la fin de la semaine dernière, à la suite d’un procès de cinq jours.

M. Lewis Jr. a été inculpé pour une escroquerie commise en juillet 2018 qui visait la trésorière de la Ville, Marian Simulik. Répondant à un courriel de quelqu'un qui se présentait comme étant le directeur municipal Steve Kanellakos, Mme Simulik a viré 97 797,20 $ US — actuellement d’une valeur d’environ 130 000 $ canadiens — à un compte bancaire américain.

L'avocat de la ville, Rick O'Connor, a identifié M. Lewis Jr. comme étant le coupable, en avril dernier, après que l'incident ait été rendu public dans un rapport du vérificateur municipal.

Les arnaqueurs ont blanchi 3 M$ US

Lewis et ses co-conspirateurs ont également envoyé de faux courriels et de fausses factures à une compagnie d'électricité de l'Ohio et à une entreprise de camionnage du Tennessee, leur ordonnant de faire des paiements à divers comptes bancaires par virements électroniques, selon les procureurs de Floride.

L’escroquerie a blanchi environ 3 millions de dollars américains en moins d’un an, selon l’enquête menée par le Federal Bureau of Investigation (FBI) et les services secrets américains en Floride.

Lewis a gardé 160 000 dollars américains d'argent comptant pour lui-même et a acquis une Porsche que les forces de l'ordre ont saisie par la suite.

Il prétendait être une victime

En avril, M. Lewis Jr. a déclaré à CBC / Radio-Canada que les accusations portées contre lui étaient hallucinantes, affirmant qu'il était innocent et avait été utilisé à son insu par les fraudeurs.

Je n'ai pas participé à l'arnaque de la Ville d'Ottawa. C'est ridicule, a-t-il déclaré. Je suis une victime et ils m'accusent d'être une "mule à argent".

L'escroquerie perpétrée contre la trésorière de la Ville est connue sous le nom de « chasse à la baleine », car elle vise les gens au vaste portefeuille tels que les PDG, les directeurs financiers des grandes entreprises et les municipalités.

En juillet 2018, Mme Simulik a reçu un faux courriel lui demandant de payer un fournisseur informatique de la Ville, ce qui, supposait-elle, avait quelque chose à voir avec une refonte du site web municipal. Après quelques échanges, elle a autorisé et envoyé le montant demandé vers un compte bancaire américain.

Elvin Lewis Jr. devrait être condamné le 10 janvier et pourrait recevoir une peine maximale de 20 ans d'emprisonnement pour chacun des 11 chefs d'accusation pour lesquels il a été déclaré coupable.

Avec les informations de CBC

Ottawa-Gatineau

Politique municipale